Le salaire de Manuel Valls : 9 730 euros brut par mois pour un cumul classique "député, maire, communauté d'agglomération"

Thematiques · 19 juil. 2010 à 23:40

Salaire de Manuel Valls

On ne voit jamais autant Manuel Valls que lorsqu'il est au coeur d'une polémique. L'année dernière, en juin 2009, quand Valls avait été surpris par une caméra en train de dire "Belle image de la ville d'Evry... Tu me mets quelques blancs, quelques whites, quelques blancos...", il avait comme par hasard annoncé sa candidature aux primaires quelques jours plus tard. Adepte du contre-feu pour stopper tout début de polémique, Manuel Valls a récidivé cette semaine. En pleine affaire des petits partis créés uniquement pour financer les activités d'un homme politique (comme par exemple l'association de Woerth, celle de Sarkozy ou encore le parti de Wauquiez), on avait appris que Manuel Valls était l'un des rares à avoir créé le sien, "A gauche, besoin d'optimisme", afin de financer sa campagne pour les primaires qui doivent avoir lieu en 2011.


Dans ce contexte, il apparaît plus difficile pour la gauche de dénoncer l'existence de ces micro-partis (ou partis de poche, selon l'expression de Mediapart). Un début de polémique avec Valls ? Qu'à cela ne tienne, nouveau contre-feu, le maire d'Evry annonce aussitôt qu'il recherche ses parrainages pour les primaires de 2011, histoire de détourner l'attention des médias.




Au moment où ces questions d'argent reviennent dans l'actualité, il n'est pas inutile de rappeler quelques fondamentaux, comme le salaire des politiques par exemple. Les partis sont-ils insuffisamment subventionnés par l'Etat ? Les politiques sont-ils insuffisamment payés ? Si Valls a manifestement besoin de dons pour financer ses campagnes, on ne peut pas vraiment dire qu'il soit dans le besoin...

Episode n°14 : Le revenu de Manuel Valls

L'argent des politiques

Député de la 1ère circonscription de l'Essonne : 7 008 euros

Manuel Valls est député de la 1ère circonscription de l'Essonne depuis 2002. Il a été réélu en 2007 avec 60,12% des voix. Selon le magazine Capital de mai 2009, il perçoit comme tout député, un salaire brut mensuel de 7 008 euros.

Maire d'Evry : 3 377 euros

Parallèlement à ses activités parlementaires, Manuel Valls exerce les fonctions de maire de la ville d'Evry. Elu pour la première fois en 2001, il a été réélu en 2008 avec près de 70% des voix. Il perçoit pour cette fonction municipale, un salaire mensuel brut de 3 377 euros d'après le magazine Capital.

Président de la communauté d'agglomération Évry Centre Essonne : 5 441 euros

Le député-maire ne se contente pas de ses deux mandats. Depuis avril 2008, il est également à la tête de la communauté d'agglomération Évry Centre Essonne. Cette structure est destinée à mieux coordonner le développement des villes aux alentours d'Evry. Accessoirement, elle permet à Valls, comme beaucoup de maires de grandes villes, de cumuler une troisième rémunération : en tant que président de la communauté d'agglomération, Valls perçoit 5 441 euros brut par mois, toujours selon Capital.

Valls atteint le plafond autorisé, mais que fait-il du reste ?

Au total, Manuel Valls cumule donc trois salaires et est censé percevoir un revenu cumulé de... 15 826 euros. Or, les revenus cumulés d'un député sont plafonnés à 9 730 euros brut par mois. Alors pourquoi prétendre à des indemnités dont il sait qu'il ne pourra pas toucher. Où se trouve le surplus de 6 093 euros ? Mystère. Deux hypothèses : soit Valls a renoncé à ses indemnités d'élu local (les montants donnés par Capital indiqueraient plutôt le contraire), soit le député-maire profite du système de l'écrêtement qui permet à un élu de donner le surplus de salaire à un autre élu, en toute légalité.

Dans les deux cas, avec un salaire de 9 730 euros brut par mois, Valls se situe dans la moyenne des députés-maires qui cumulent. On comprend mieux pourquoi le PS peine à imposer la suppression du cumul des mandats parmi ses élus...


Source : Le magazine Capital, mai 2009, page 86

Le revenu de Manuel Valls

*** Liens

Les salaires précédents
- Le salaire de Jacques Chirac : 30 000 euros brut par mois
- Le salaire de Nathalie Kosciusko-Morizet : 19 807 euros brut par mois
- Le salaire d'Hervé Morin : 19 053 euros brut par mois
- Le salaire de Christian Estrosi : 18 000 euros brut par mois
- Le salaire des Balkany : 16 808 euros brut par mois
- Le salaire de Michel Rocard : 16 100 euros brut par mois
- Le salaire d'Alain Juppé : 15 337 euros brut par mois
- Le salaire de Laurent Fabius : 12 930 euros brut par mois
- Le salaire de Jean-François Copé : 9 730 euros brut par mois
- Le salaire de Jean-Marie Cavada : 9 730 euros brut par mois
- Le salaire de Nicolas Dupont-Aignan : 9 730 euros brut par mois
- Le salaire de Dominique Voynet : 8 768 euros brut par mois
- Le salaire de Martine Aubry : 8 165 euros brut par mois
- Le salaire de Jean Sarkozy : 2 888 euros brut par mois

_____________________________________________________
L'argent du pouvoir Saison 2 : Présentation de la Série 2009
L'argent du pouvoir Saison 1 : Les 20 articles de la Série 2008

Commentaires