Le salaire de Nathalie Kosciusko-Morizet : 19 807 euros brut par mois, autant que le Premier ministre

Thematiques · 2 juil. 2009 à 23:14

Salaire de NKM

Nathalie Kosciusko-Morizet est actuellement secrétaire d'Etat auprès du premier ministre, chargée de la prospective et du développement de l'économie numérique. Elle n'est donc pas ministre, et n'occupe pas un poste de premier plan au sein du gouvernement. Pourtant, selon le magazine Capital de mai 2009, la secrétaire d'Etat gagnerait autant que le Premier ministre.




L'argent des élus est un tabou. Les informations existent, des enquêtes sont régulièrement publiées dans la presse, des chiffres sont avancés, mais les informations restent cloisonnées, les passerelles entre les différents supports (journaux, magazines, sites d'information, blogs) sont très limitées. L'enquête du magazine Capital de mai 2009 reflète les limites d'un système médiatique cloisonné. Ce mensuel a publié les salaires des principaux responsables politiques et ceux de 500 élus locaux. La presse s'en est fait l'écho de manière très partielle et ces informations sont aussitôt retombées dans l'oubli. Pour les retrouver, les moteurs de recherche ne vous seront d'aucune aide. Aucun site d'information n'a jugé bon de les reprendre et de les commenter dans le détail. Pourquoi ? Par peur d'être accusé de cultiver l'antiparlementarisme primaire ? Pour ne pas froisser tel responsable politique qui peut s'avérer être une source utile pour le journaliste sur d'autre sujet ? C'est un mystère. A Politique.net, parce que nous considérons que ces informations sont intéressantes en soi, sans chercher à dénigrer tel ou tel responsable politique, ni à tomber dans la dénonciation facile des privilégiés de la République, nous allons publier dans le détail les revenus de 60 responsables politiques de premier plan.

Série 1/60 : Le revenu de Nathalie Koscisuko-Morizet

L'argent des politiques

Combien gagne François Fillon ? > Entre 19 000 et 20 000 euros brut par mois

Dès qu'il s'agit d'évoquer le salaire des responsables politiques, tout et n'importe quoi circule. Les chiffres varient selon les sources. Logique, en multipliant les fausses estimations, on discrédite forcément celle qui est la bonne. Essayons donc de faire le tri.

Le site Arrêt Sur Images, dans un article publié le 9 novembre 2007 [Sur Abonnement], expliquait comment les salaires de Sarkozy et de Fillon variaient selon les sources. On s'en tiendra à celui du Premier ministre pour notre premier volet de la série. Selon le site profession politique, qui a obtenu des informations auprès des rapporteurs budgétaires de l'Assemblée, le Premier ministre gagnerait 240 000 euros brut par an (soit 20 000 euros brut par mois). Le 30 octobre 2007, l'AFP publie une dépêche avec une autre estimation : 228 000 € brut par an (soir 19 000 euros brut par mois). Selon le journaliste auteur de la dépêche, "le montant de la rémunération du Premier Ministre [lui] a été communiqué par Matignon". Dernière estimation, celle de René Dosière, qui a détaillé son calcul à Arrêt Sur Images : "Pour connaître le salaire du Premier Ministre, j'ai fait le calcul en me basant sur les informations données dans l'article 14 de la loi de finances parue dans le Journal Officiel du 8 août 2002 expliquant la manière dont est déterminée la rémunération du chef de Gouvernement. Et je suis arrivé à ces chiffres. 6 806 € (soit 81 671 € brut par an) pour le chef de l'Etat et 20 858 € (soit 250 302 € brut par an) pour le Premier ministre".

Autrement dit, selon les sources, François Fillon gagne entre 19 000 euros et 20 858 euros brut par mois. Difficile d'être plus précis en l'état actuel des chiffres communiqués.


Source : Arrêtsurimages.net (Dossier en libre accès)

@si - Le revenu de François Fillon

Nathalie Kosciusko-Morizet cumule 19 807 euros de salaire par mois

En tant que secrétaire d'Etat, NKM gagne 13 316 euros brut par mois. C'est-à-dire moins que le Premier ministre, tout est normal. Seulement, comme la plupart des responsables politiques aujourd'hui, NKM ne s'occupe pas seulement d'économique numérique. Elle cumule les mandats : maire de Longjumeau, conseillère régionale et vice-présidente de la Communauté d'Agglomération. Rien que ça ! Et à chaque fois, elle cumule les indemnités :

- Maire de Longjumeau : 2 627 euros brut par mois.
- Conseillère régionale : 2 626 euros brut par mois.
- Vice-présidente de la Communauté d'Agglomération : 1 238 euros brut par mois.

Si on ajoute ces indemnités à son salaire de secrétaire d'Etat, Nathalie Kosciusko-Morizet perçoit donc un revenu de 19 807 euros brut par mois. Autant que le Premier ministre !


Source : le magazine Capital - mai 2009 - page 86

Le revenu de Nathalie Koscisuko-Morizet

Comment un secrétaire d'Etat peut-il cumuler 4 fonctions ?

Pour cumuler les fonctions, il faut beaucoup travailler, être bien organisé, et dormir peu (le mythe du responsable politique est très répandu). Voilà pour la version officielle. Dans les faits, les responsables politiques sont très bien entourés : collaborateurs, secrétaires, etc.

Le cumul des mandats est un vieux serpent de mer. C'est une exception française. L'opposition est toujours contre, mais personne n'y touche. Certains ont bien tenté de limiter les mandats. C'est le cas de Lionel Jospin avec loi d'avril 2000 : les députés et les sénateurs ne peuvent cumuler que deux mandats. Un national, un local. Mais cette loi a deux limites :

1. Les postes cumulés à l'échelon communal ne compte pour un. Autrement-dit, maire et vice-président de la communauté d'agglomération comptent pour un seul mandat.
2. Cette loi ne s'applique pas aux ministres et secrétaires d'Etat. Pour eux, c'est une règle tacite qui veut qu'un membre du gouvernement abandonne tout mandat local. Mais cette règle tacite a volé en éclats avec Nicolas Sarkozy qui s'est montré indulgent avec ses ministres en leur permettant de cumuler. Voilà pourquoi NKM peut être secrétaire d'Etat, conseillère régionale, maire, vice-présidente de la Communauté d'Agglomération, et percevoir un revenu équivalent à celui du Premier ministre ! CQFD.


>> Demain, vous saurez combien gagne Martine Aubry et vous découvrirez que le Parti Socialiste est un peu ingrat...

*** Liens

Série : L'argent du pouvoir - SAISON 1
1. Le tabou de l'argent du pouvoir
2. Argent de l'Elysée : Emmanuelle Mignon part à la chasse aux gaspillages
3. Salaire et avantages en nature : que paye vraiment le président de la République ?
4. Le coût de la communication du président : 150 000 euros le site internet, et le reste ?
5. Les voyages de Nicolas Sarkozy : entre 3 et 4 avions par déplacement
6. Compagnie aérienne de la République : 8 appareils et 4500 euros l'heure de vol
7. Les ministères : des anciens hôtels de la noblesse d'Ancien Régime
8. Ministère de l'Education : les dépenses inconsidérées de Jack Lang
9. Mobilier national : 16 000 oeuvres prêtées aux ministères sont portées disparues
10. Combien y a-t-il de collaborateurs à l'Elysée et à Matignon ?
11. Le salaire des collaborateurs des ministères : entre 3000 et 6000 euros
12. Restauration : le self-service gratuit des ministères
13. Logements de fonction : quand les contribuables payent les loyers des responsables politiques
14. Voiture avec chauffeur : une tradition répandue à tous les niveaux de l'Etat
15. L'argent des députés : salaires, avantages en nature et cagnotte personnelle
16. L'argent des ministres : salaires et indemnités cachées
17. Le cumul des mandats : une pratique extrêmement coûteuse pour la République
18. Un élu local d'une commune de 6 000 habitants peut toucher 7 000 euros par mois
19. Anciens élus, anciens collaborateurs : la pratique coûteuse du replacement
20. Hauts conseils, hauts comités : des structures qui se sont démultipliées

_____________________________________________________
Présentation : L'argent des politiques : la série de l'été de Politique.net

Commentaires