Le salaire de Jean-Marie Cavada : 9 730 euros brut par mois en cumulant seulement deux mandats

Thematiques · 2 déc. 2009 à 22:01

Salaire de Jean-Marie Cavada

L'entrée de Jean-Marie Cavada dans la vie politique ne s'est pas faite sans difficulté. D'abord engagé au côté de François Bayrou, il est élu une première fois au parlement européen en 2004 sur une liste UDF. En 2007, il se présente aux législatives, sans succès. L'isolement du MoDem et les risques électoraux qui en découlent ont fini par le convaincre de quitter son parrain en politique pour rejoindre la majorité présidentielle. C'est donc sous les couleurs du Nouveau Centre que l'ancien journaliste s'est présenté aux municipales à Paris en 2008, avec une lourde défaite à la clé, et aux Européennes en 2009. Avec trois mandats, celui qui s'est fait plutôt discret ces derniers temps fait partie des élus les mieux payés puisqu'il atteint le plafond maximal autorisé : 9 730 euros brut par mois.

Série 13/60 : Le salaire de Jean-Marie Cavada

L'argent des politiques

Député européen : 7 008 euros brut par mois

Elu député européen 2004 sur une liste UDF, et réélu en 2009 sur une liste UMP-NC, Jean-Marie Cavada perçoit un salaire de 7 008 euros brut par mois.

Conseiller municipal et conseiller général : 4 133 euros brut par mois

Malgré un échec cuisant lors des municipales 2008 dans le XIIe arrondissement de Paris (il n'a obtenu que 24,31 % des voix au premier tour et 35,23 % au second tour), Cavada a été élu conseiller de Paris. Etant donné le statut particulier de la capitale, à la fois commune et département, il perçoit donc une double indemnité selon le magazine Capital : 1 506 euros en tant que conseiller municipal et 2 627 euros en tant que conseiller général. Au total, son élection ratée lui permet tout de même de toucher 4 133 euros brut par mois pour un mandat de conseiller de Paris.

Cavada dépasse le plafond de 9 730 euros brut par mois

Avec 7 008 euros pour son mandat de député et 4 133 euros pour son mandat de conseiller de Paris, Cavada devrait théoriquement percevoir 11 141 euros brut par mois. Mais le plafond maximal autorisé est de 9 730 euros brut par mois. Que deviennent les 1 411 euros mensuels de surplus ? Si la totalité des sommes dépasse le plafond, un élu peut le reverser à un autre élu. C'est ce qu'on appelle le principe de l'écrêtement.


Source : Le magazine Capital, mai 2009, page 84

Le revenue de Jean-Marie Cavada

*** Liens

Série "L'argent des politiques" : les épisodes précédents
- Le salaire de Jean Sarkozy : 2 888 euros brut par mois
- Le salaire d'Hervé Morin : 19 053 euros brut par mois
- Le salaire de Dominique Voynet : 8 768 euros brut par mois
- Le salaire de Christian Estrosi : 18 000 euros brut par mois
- Le salaire de Nicolas Dupont-Aignan : 9 730 euros brut par mois
- Le salaire et la retraite de Laurent Fabius : 12 930 euros brut par mois
- Le salaire de Jean-François Copé : 9 730 euros brut par mois, 200 000 euros d'honoraires

BONUS : Ambiance studieuse au conseil de Paris ?? (vidéo)

Conseil de Paris

__________________________________________
L'argent du pouvoir Saison 2 : Présentation de la Série 2009

Commentaires