Le salaire d'Hervé Morin : 19 053 euros brut par mois et plusieurs millions d'euros grâce à son cheval de course

Thematiques · 1er oct. 2009 à 20:23

Salaire d'Hervé Morin

Le très discret ministre de la Défense, Hervé Morin, est un cumulard dans l'ombre. Président du Nouveau Centre, il a quitté François Bayrou avec des élus centristes pour rejoindre Nicolas Sarkozy en 2007. Le Nouveau Centre pèse peu politiquement mais ce ralliement a bien profité à l'ex-bras droit de Bayrou, devenu depuis ministre de la Défense. Car Hervé Morin ne se contente pas de sa fonction de ministre. Il est aussi maire, conseiller régional et président de la communauté de la communauté de commune. En cumulant ces quatre fonctions, il est l'un des ministres les mieux payés du gouvernement avec un salaire approchant celui du Président de la République.


Et encore, c'est sans compter le jackpot réalisé en 2007 grâce à la vente de son cheval de course...



Le magazine Capital a publié les salaires des principaux responsables politiques et ceux de 500 élus locaux en mai 2009. La presse s'en est fait l'écho de manière très partielle et ces informations sont aussitôt retombées dans l'oubli. Parce que nous considérons que ces informations sont intéressantes en soi, sans chercher à dénigrer tel ou tel responsable politique, ni à tomber dans la dénonciation facile des privilégiés de la République, nous allons publier dans le détail les revenus de 60 responsables politiques de premier plan.

Série 10/60 : Le revenu d'Hervé Morin

L'argent des politiques

Ministre de la Défense : 14 017 euros brut par mois

Avec un chef d'Etat, chef des armées, qui décide de la politique extérieure et des interventions militaires de la France à l'étranger (comme pour l'Afghanistan), le poste de ministre de la Défense n'est pas très exposé. Certes, Hervé Morin a dû faire face à un mouvement de contestations en présentant il y a quelques mois une nouvelle carte militaire qui supprimait de nombreuses garnisons pour des raisons budgétaires. Des élus ont protesté, des militaires également, mais tout est rentré dans l'ordre assez rapidement. Depuis, Hervé Morin s'est fait relativement discret dans les médias.
Pour ce travail de ministre, Hervé Morin perçoit un salaire de 14 017 euros brut par mois, selon le magazine Capital du mois de mai 2009.

Conseiller régional, maire, président de communauté de commune : 5 036 euros brut par mois

On pouvait penser que la fonction de ministre était une charge à temps plein étant donné l'ampleur de la tâche. Pourtant, Hervé Morin parvient à cumuler ses fonctions gouvernementales avec pas moins de 3 postes. Il est conseiller régional de Haute-Normandie, maire d'Epaignes et président de la communauté de commune de Cormeilles. A chaque fois, il perçoit des indemnités qui s'élèvent au total à 5 036 euros brut par mois, d'après Capital. Ce cumul peut paraître surprenant mais rien ne l'interdit. Alors que sous Chirac, les ministres pouvant cumuler leurs fonctions avec un mandat exécutif local étaient rares et bénéficiaient de dérogation exceptionnelle, le cumul est devenu courant sous Sarkozy, l'actuel président laissant faire. Voilà pourquoi par exemple Christian Estrosi cumule plusieurs mandats et perçoit un salaire de 18 000 euros brut par mois.


Le cas d'Hervé Morin est donc loin d'être exceptionnel. Au total, il perçoit 19 053 euros brut par mois pour sa fonction de ministre et ses mandats. Mais ce n'est pas tout, car c'est aussi un passionné d'équitation...

Chevaux de course : 6 millions d'euros à partager à quatre

Nous vous en avions parlé en le 27 décembre 2007 : Hervé Morin est un passionné d'équitation. Et le président du Nouveau Centre a eu la main heureuse. En août 2005, avec trois associés, Hervé Morin a acheté un pur-sang aux qualités exceptionnelles. Selon Capital, en deux ans, Liberato a amassé près d'un million d'euros de gains grâce à ses multiples victoires. En pleine gloire, Hervé Morin et ses associés ont décidé de le revendre 5 millions d'euros à l'émir de Dubaï en 2007. Un joli pactole a partagé en quatre. Liberato n'avait été acheté que 40 000 euros...


Source : le magazine Capital, mai 2009, page 78

Le revenu d'Hervé Morin



--------

Retour sur

>> Nouveau Centre : 8 000 adhérents et un financement public de 900 000 euros venant de Papeete

Financement du Nouveau Centre

*** Liens

Les salaires des autres responsables politiques...
- Voynet : 8 768 euros brut par mois grâce à un cumul des mandats inattendu
- Copé : 9 730 euros brut par mois, 200 000 euros d'honoraires d'avocat par an
- Estrosi : 18 000 euros brut par mois, et une promesse de non-cumul pas respectée
- Revenu de Laurent Fabius : 12 930 euros brut par mois, sans compter la gestion de deux SCI
- Retraite de Rocard : 16 100 euros brut par mois, sans compter les cachets de ses conférences
- Salaire et retraite d'Alain Juppé : 15 337 euros par mois, sans compter les droits d'auteur

_____________________________________________________
L'argent du pouvoir Saison 2 : Présentation de la Série 2009

Commentaires