Cumul des mandats : un ministre peut gagner jusqu'à 21 193 euros brut par mois... plus que le président de la République

Enquete · 31 mai 2010 à 08:32

Cumul des mandats des ministres

Et si les ministres baissaient leur salaire pour montrer l'exemple ? Alors que certains gouvernements européens (en Espagne et en Grande Bretagne) s'apprêtent à baisser le salaire des ministres, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, aurait suggéré de faire de même au cours d'un séminaire gouvernemental selon Le Figaro. Si certains ministres comme NKM ou Valérie Pécresse sont prêts à faire cet effort si l'on en croit Le JDD, d'autres, à commencer par François Baroin et Eric Woerth, semblent réticents.

Et si avant de baisser le salaire des ministres, on interdisait le cumul des mandats... pour les ministres ? Selon René Dosière, le député de gauche qui s'est spécialisé dans la traque au gaspillage de l'argent public, un ministre peut cumuler près de 21 193 euros brut par mois en exerçant d'autres fonctions exécutives, soit un salaire supérieur à celui du président de la République...

Revue de presse

- Cumul : le bonus caché des ministres (Libération)
- L'austérité à l'espagnole embarrasse le gouvernement (Le Figaro)
- Chatel refuse de baisser son salaire... pour ne pas baisser le salaire des hauts-fonctionnaires (BFM)

Baisser le salaire des ministres ? Des avis très partagés

Contactés par Le JDD, les ministres ont des avis très partagés sur une éventuelle baisse de leur salaire. NKM, Valérie Pécresse, Bruno Le Maire et Rama Yade seraient pour, la secrétaire d'Etat au Sport expliquant qu'il "n'y aurait aucune raison de demander des efforts aux Français, sans que nous fassions de même."
En revanche, d'autres refusent d'envisager cette éventualité (Woerth, Baroin, Tron) sauf dans le cas où le salaire des fonctionnaires baisserait comme l'expliquait le ministre du Travail, Eric Woerth : "c'est une mesure qui accompagne la baisse du salaire des fonctionnaires au Portugal. En France, les ministres ont une rémunération d'agents publics. Si je devais baisser mon salaire cela voudrait dire que les salaires des agents publics baissent aussi, ce dont il n'est pas question."

Un ministre peut cumuler 21 193 euros brut de revenu par mois

Le député de gauche, René Dosière, a suggéré une autre forme d'économie comme l'a raconté Libération : "«Nous avons en France une particularité : des ministres à temps partiel, explique-t-il, certains membres du gouvernement passent une partie de leur temps à choisir l'assortiment des fleurs devant l'hôtel de ville ou la nature du revêtement des routes de leur département, alors qu'ils devraient s'occuper des affaires de la France. Et ils sont payés pour cela, en plus de leur traitement de ministre.»
Et de citer, sans les nommer, les situations de cumul les plus flagrantes : «Ministre et président du conseil général des Hauts-de-Seine, ministre et maire de Nice, ministre et président de la communauté urbaine de Nice, ministre et maire d'une ville de Champagne, secrétaire d'Etat et maire de Toulon, ministre et conseiller de Paris.» On aura reconnu dans l'ordre Patrick Devedjian, Christian Estrosi, François Baroin, Hubert Falco et Christine Lagarde.
Ils ne sont pas les seuls. Luc Chatel, Dominique Bussereau, Laurent Wauquiez, Jean-Marie Bockel, Alain Joyandet, Michel Mercier, Eric Woerth et quelques autres cumulent leur maroquin avec un mandat de maire, président de communauté d'agglomération, de conseil général, ou de conseiller régional. «C'est autorisé dans la limite d'une fois et demi leur traitement, rappelle René Dosière. Comme un ministre touche 14 129 euros brut par mois, cela fait quand même 21 193 euros de cumul autorisé. Plutôt que de réduire de 10% le traitement des ministres comme le font certains pays européens, on pourrait commencer par interdire ces cumuls», suggère-t-il"
.
Pour donner l'exemple, René Dosier a déposé la semaine dernière, avec trois autres députés socialistes, plusieurs amendements visant à réduire le train de vie des politiques, parmi lesquels la limitation des indemnités des ministres cumulards. Ces amendements ont été examinés, vendredi 28 mai, à l'Assemblée nationale. Ils ont tous été rejetés.

> Lire l'article de Libération

Bonus caché des ministres - Libération

Quand Estrosi nous expliquait qu'il ne pouvait cumuler plus de 18 000 euros brut

Le chiffre de 21 193 euros brut par mois, avancé par René Dosière, pose la question de la hiérarchie des rémunérations. Car le cumul permet à des ministres d'être payés plus... que le Président de la République. En 2009, Nicolas Sarkozy a perçu 21 133,37 euros brut par mois.

En cumulant les fonctions, les ministres peuvent donc percevoir un salaire supérieur au chef de l'Etat. Visiblement, cette information gêne certains ministres. Ainsi, en 2009, lorsque nous avions publié le montant cumulé des salaires de Christian Estrosi, son avocat nous avait aussitôt écrit pour nous expliquer qu'un ministre ne pouvait être payé plus qu'un haut-fonctionnaire. Le chiffre plafonné tombait bien : à 18 000 euros, le salaire du ministre Estrosi était moins élevé que celui du Président de la République. Manifestement, René Dosière vient de démontrer que ce n'était pas tout à fait vrai : un ministre cumulard peut gagner davantage que le Président de la République.

*** Liens

- Le salaire de Jacques Chirac : 30 000 euros brut par mois
- Le salaire de Nathalie Kosciusko-Morizet : 19 807 euros brut par mois
- Le salaire d'Hervé Morin : 19 053 euros brut par mois
- Le salaire de Christian Estrosi : 18 000 euros brut par mois
- Le salaire des Balkany : 16 808 euros brut par mois
- Le salaire de Michel Rocard : 16 100 euros brut par mois
- Le salaire d'Alain Juppé : 15 337 euros brut par mois
- Le salaire de Laurent Fabius : 12 930 euros brut par mois
- Le salaire de Jean-François Copé : 9 730 euros brut par mois
- Le salaire de Jean-Marie Cavada : 9 730 euros brut par mois
- Le salaire de Nicolas Dupont-Aignan : 9 730 euros brut par mois
- Le salaire de Dominique Voynet : 8 768 euros brut par mois
- Le salaire de Martine Aubry : 8 165 euros brut par mois
- Le salaire de Jean Sarkozy : 2 888 euros brut par mois

BONUS : Sarkozy a perçu son salaire de ministre à l'Elysée entre mai et décembre 2007

Salaire de Sarkozy

_____________________________________________________
L'argent du pouvoir Saison 2 : Présentation de la Série 2009
L'argent du pouvoir Saison 1 : Les 20 articles de la Série 2008

Commentaires