Le gouvernement fait sa propre publicité pour 4,33 millions d'euros

Enquete · 23 juin 2008 à 17:30

La publicité du gouvernement

Pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, un gouvernement vante son propre bilan à travers 1630 spots de publicité diffusés à la télévision. Des pages de publicité seront également financées dans la presse et sur Internet. Seule la radio sera épargnée par cette campagne de publicité, faute de budget suffisant. Toute la campagne tourne autour du pouvoir d'achat avec pour principal slogan : "Vous êtes impatients. Nous aussi". Après les nombreux couacs gouvernementaux et la baisse dans les sondages de Nicolas Sarkozy à cause de la crise du pouvoir d'achat, cette campagne inédite a pour but de redresser l'image du gouvernement et de la majorité. Elle a été mise au point par le nouveau communicant de l'Elysée, Thierry Saussez, responsable du SIG. (Service d'information du gouvernement).

Revue de presse du lundi 23 juin 2008

- NouvelObs : Le gouvernement fait la pub de ses mesures pour le pouvoir d'achat
- Le Point : Fillon lance une campagne d'information sur le pouvoir d'achat
- Le Monde : Le gouvernement consacre 4,3 millions d'euros à expliquer sa politique sur le pouvoir d'achat

Trois semaines de publicité à la télévision

La campagne de publicité qui débute aujourd'hui à la télévision a été conçue par l'agence Young & Rubicam pour un montant de 4,33 millions d'euros. Pendant trois semaines, quatre spots thématiques de 20 secondes et un long spot reprenant toutes les annonces en 45 secondes seront diffusés près de 1630 fois à la télévision. C'est François Fillon lui-même qui a donné le coup d'envoi de cette campagne sans précédent pour un gouvernement en exercice.

Pouvoir d'achat, thème principal des spots de pub

Le pouvoir d'achat est le principal sujet de préoccupation des Français. C'est sur ce thème que Nicolas Sarkozy s'est fait élire en multipliant les promesses. Mais un an après son entrée à l'Elysée, les premiers résultats sont mitigés.
Persuadé qu'il s'agit d'un simple problème de communication, Thierry Saussez, nouveau responsable de la communication du gouvernement, a donc conçu cette campagne pour expliquer toutes les mesures qui ont déjà été prises par le gouvernement : défiscalisation des heures supplémentaires, exonération des intérêts d'emprunt à l'achat d'une résidence principale, diminution de moitié de la caution locative, exonération d'impôt pour les jobs étudiants.
Les spots de publicité débutent tous par un slogan "Vous êtes impatients. Nous aussi" et se conclut par une touche d'optimisme : "C'est mois après mois que nous gagnerons la bataille du pouvoir d'achat".

Une campagne déclinée sur le web avec un site internet spécifique

La campagne, qui se déclinera également dans la presse papier, a son propre site web : www.mesurespouvoirdachat.gouv.fr. Sur ce site conçu spécialement pour l'occasion, toutes les mesures prises par le gouvernement ont été regroupées dans plusieurs catégories : "Gagner plus", "Dépenser moins", "Payer moins d'impôts", "Etre soutenu", "Etre informé et protégé". Un sondage est en ligne afin de déterminer quelles sont les mesures qui sont les plus plébiscitées par les Français.

Erreur de com' : le paquet fiscal en contre-exemple

Cette campagne de publicité doit permettre au gouvernement de reprendre la main sur le thème du pouvoir d'achat. Dès l'été 2007, sur ce sujet, le gouvernement avait été confronté à la difficulté du "paquet fiscal" présenté comme un cadeau fiscal fait aux plus riches. Nicolas Sarkozy avait consenti à parler d'une "erreur de communication" autour de ce paquet fiscal, sans renier les mesures qui avaient été prises. C'est pour corriger l'image du "paquet fiscal" de l'été 2007 que le gouvernement a donc décidé d'expliquer en détail les mesures qu'il a prises en faveur d'une augmentation du pouvoir d'achat.



Pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, un gouvernement finance donc une campagne de communication pour défendre son propre bilan, aux risques de susciter l'incompréhension : en pleine crise de pouvoir d'achat, et dans un contexte de crise budgétaire qui amène le gouvernement à réduire les dépenses dans la fonction publique, le gouvernement a tout de même pu sortir 4,33 millions d'euros pour financer une campagne de communication de 3 semaines.

*** Liens

Sarkozy & le pouvoir d'achat
- Qu'est-ce que le pouvoir d'achat ?
- Chômage ou pouvoir d'achat : l'erreur stratégique de Nicolas Sarkozy
- Intéressement, participation : Nicolas Sarkozy repart à l'assaut du pouvoir d'achat
- La face cachée des heures sup' : le gouvernement compte faire des économies sur sa mesure phare

Hausse des prix
- Pourquoi les prix des biens de consommation augmentent ?
- Comment faire baisser les prix dans les supermarchés ?
- Pourquoi le prix du baril de pétrole a-t-il doublé en un an ?
- Hausse du prix des carburants : le gouvernement est en panne de solution
- Gaz de France : 2,5 milliards d'euros de profits et une augmentation de tarifs injustifiée

Les couacs gouvernementaux
- Couacs gouvernementaux : les conséquences du tabou de la rigueur
- La polémique sur le non-remboursement des lunettes par la Sécu
- Allocations familiales : le gouvernement veut faire de nouvelles économies
- Carte "Famille nombreuse" : le gouvernement avait tenté de cacher la mesure
- Rigueur budgétaire : le gouvernement n'alimente plus un Fonds d'insertion pour handicapés

Publicité & Politique
- Quand la publicité récupère les politiques : Sarkozy, Villepin, Bayrou...
- Nicolas Sarkozy, vedette de la campagne publicitaire de Lastminute.fr
- Publicité : la condamnation de Ryanair à 60 000 euros d'amende


_____________________________________________________
Politique.net : retrouvez un résumé de l'actualité politique tous les dimanches

Commentaires