Les retraites en Europe

Télévision · 22 nov. 2007 à 23:14

Les retraites en Europe

En France, la grève des cheminots touchent à sa fin. Pendant un mois, syndicats, patronat et représentants de l'Etat vont négocier pour amender la réforme des régimes spéciaux. Compte tenu de l'évolution démographique, les systèmes de retraite en Europe ont été ou sont en train d'être réformés. Dans un système par répartition, les actifs paient les pensions de retraités. Mais en raison de l'augmentation de l'espérance de vie, il y a de plus en plus de retraités et plus assez d'actifs pour financer les systèmes de retraite. La tendance est la même partout en Europe mai les réformes varient d'un pays à l'autre. Le 15 novembre dernier, l'émission C dans l'air était consacrée aux différents systèmes de retraite en Europe. Décryptage.

Deux cas opposés : l'Allemagne et l'Italie

En Allemagne, plusieurs réformes ont reculé l'âge de départ à la retraite. Ainsi, les cheminots allemands prennent leur retraite à 65 ans. Au bout de 20 ans, un conducteur de train en Allemagne gagne 1500 euros net par mois, il part à la retraite à 65 ans en travaillant 41 heures par semaine. Les conditions pour faire grève sont très strictes pour les cheminots allemands ce qui explique que les grèves sont très rares dans ce secteur d'activité.
En Italie, la situation est beaucoup plus favorable. Le niveau de vie des retraités est supérieur à celui des actifs. Mais le système actuel est en train d'exploser. Les 25 millions de retraités italiens sont parmi les mieux lotis de l'Union Européenne. Aujourd'hui, l'âge de départ à la retraite est de 57 ans. Mais c'est un système très inégalitaire entre les personnes qui bénéficient d'un statut stable (ceux qui ont bénéficié d'un CDI dans une grande entreprise), et les autres salariés. Une loi va faire passer progressivement cet âge de départ à la retraite à 61 ans en 2013. Pour certains observateurs, cette évolution est jugée trop lente, le déséquilibre actifs/retraités s'accentuant plus rapidement que prévu.

Angleterre, 2 millions de retraités sous le seuil de pauvreté

Sur les 11 millions de retraités britanniques, près de 2 millions vivent sous le seuil de pauvreté et 25 000 meurent des conséquences du froid, chaque année chez eux, faute de moyens de se chauffer. La retraite d'Etat a taux plein est de 550 euros par mois. C'est la plus basse d'Europe. 11% des personnes qui ont dépassé l'âge de la retraite (65 ans) travaillent toujours, par goût mais surtout par nécessité.
En matière de retraite, l'Angleterre a misé sur les fonds de pension et les fonds privés, mais beaucoup de retraités n'ont jamais eu les moyens d'y contribuer et de mettre des fonds de côté pour leur retraite. Ce sont les femmes qui en souffrent le plus. Souvent, elles n'ont pas eu les emplois avec des salaires leur permettant d'épargner. En outre, leurs annuités sont réduites car elles ont souvent arrêté de travailler pour s'occuper du foyer. Beaucoup de femmes n'ont donc pas accès au système de retraite complémentaire. Ce système de retraite complémentaire est donc un bon système pour les hommes qui ont touché de bons salaires pendant leur carrière.
La situation des retraités est donc peu enviable en Angleterre et ce n'est pas prêt de s'arranger : le gouvernement a fait passer une nouvelle loi rallongement graduellement l'âge de départ à la retraite à 68 ans. D'ici à 2012, les retraites complémentaires seront rendues obligatoires pour tous les salariés mais le niveau des pensions d'Etat sera légèrement réévalué.

Retraite en Angleterre


Selon le démographe Hervé Le Bras, l'Angleterre est un pays qui connaît depuis le XVIe siècle une grande rupture entre les générations. Les jeunes partent généralement très tôt de la famille. Et c'est en Angleterre que la famille nucléaire, composée des enfants et des parents, s'est imposée le plus tôt en Europe dès le XVIe siècle. Certains historiens s'en flattent un peu car selon eux, c'est grâce à ces familles éclatées que l'Angleterre a connu aussi tôt la démocratie car il fallait trouver un régime politique qui puisse réunir des gens qui étaient isolés.

Hervé Le Bras

Quel est le pays le plus efficace en Europe en matière de retraite ?

Selon l'économiste, Michel Godet, la Suède et la Finlande ont le meilleur système de retraite. En Suède, ils ont notamment mis en place un système de retraite à points. En fonction du nombre d'années de cotisation, le salarié cumule des points. Et au moment du départ en retraite, la valeur du point dépend de la valeur de la production du moment et du nombre d'actifs. Autrement dit, le niveau des retraites est calculé en fonction de la richesse du pays et du nombre d'actifs au moment où le retraité part en retraite. De fait, quand la croissance se développe et que le pays s'enrichit, tout le monde en bénéficie, y compris les retraités.
Les Pays-Bas sont aussi exemplaires : ils ont un fond de réserve. La France en a un, mais il est doté de seulement 20 milliards d'euros, soit moins de 1% du PIB alors que celui des Pays-Bas est doté d'un montant équivalent à 15% de leur PIB.

Michel Gaudet

Tableau : L'âge de départ à la retraite dans 25 pays de l'Union Européenne

Allemagne : 65 ans
Autriche : 60 ans (Femmes) / 65 ans (Hommes)
Belgique : 63 ans (F) / 65 ans (H)
Chypre : 65 ans
Danemark : 67 ans
Espagne : 65 ans
Estonie : 59,5 ans (F) / 63 (H)
Finlande : 65 ans
France : 60 ans
Grèce : 60 ans (F) / 65 ans (H)
Hongrie : 62 ans
Irlande : 65 ans
Italie : 57 (F) / 65 ans (H)
Lettonie : 60,5 ans
Lituanie : 60 ans (F) / 62 (H)
Luxembourg : 65 ans
Malte : 60 ans (F) / 61 (H)
Pays-Bas : 65 ans
Pologne : 60 ans (F) / 65 ans (H)
Portugal : 65 ans
République tchèque : 61 ans (F) / 62 ans (H)
Royaume-Uni : 60 ans (F) / 65 ans (H)
Slovaquie : 62 ans
Slovénie : 61 ans (F) / 63 ans (H)
Suède : 65 ans

Source : Commission Européenne (2006)

*** Liens

Les mouvements sociaux
- Grèves : les enjeux des négociations en 3 questions
- Grève : le remake de 1995 ?
- Mouvements sociaux : les dernières trouvailles de communication de Sarkozy
- Xavier Bertrand, le négociateur du gouvernement
- Pourquoi les étudiants bloquent-ils les universités ?
- L'UMP tente de riposter sur le net
- François Fillon se prépare à un mois de novembre noir


Le grogne de la fonction publique
- Manifestations : la jonction des mouvements sociaux
- Mouvements sociaux : le gouvernement redoute le cumul des mécontents
- Fonction publique : un plan de rigueur qui ne dit pas son nom
- Qu'est-ce que le pouvoir d'achat ?
- Débat : Y a-t-il trop de fonctionnaires ?

La réforme des régimes spéciaux
- Qu'est-ce que les régimes spéciaux de retraite ?
- Qu'est-ce que la pénibilité au travail ?
- La méthode Sarkozy pour réformer les régimes spéciaux
- La classe politique divisée sur la réforme des régimes spéciaux de retraite

> Quelques exemples de régimes spéciaux
- Le régime très spécial des militaires
- Le régime spécial des députés
- Les députés ont légèrement modifié leur régime spécial de retraite

> Le cas particulier de la SNCF
- Grève : le remake de 1995 ?
- Retraites : les conducteurs de la SNCF gardent bien un régime spécial
- Quand le président de la République rencontre des cheminots...
- La question du financement des syndicats

Commentaires

Real Time Analytics