Hervé Morin a misé sur le bon cheval

Enquete · 27 déc. 2007 à 14:41

Hervé Morin

Le ministre de la défense vient de réaliser une excellente opération financière. C'est ce que relate Le Monde dans un article étonnant sur la passion équestre d'Hervé Morin. L'ancien bras droit de François Bayrou, qui a soutenu Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle et créé le Nouveau Centre après avoir quitté l'UDF, est passionné par les courses de chevaux. Il y a deux ans, il avait acheté un pur-sang prometteur. Après quelques victoires en courses, il vient de le revendre à un émir de Dubaï pour plusieurs millions d'euros.

Hervé Morin, un passionné de cheval

Peu de personnes connaissaient la passion de l'actuel ministre de la défense. Hervé Morin est un amoureux du cheval. Dès son plus jeune âge, son père l'emmenait suivre des courses de chevaux sur les hippodromes. Il y a une dizaine d'années, Hervé Morin décide de vivre pleinement sa passion en commençant à acquérir des étalons. Avec deux autres amis, ils vont commencer à investir en achetant une première jument Lolita Kom, puis un autre cheval Poly Dance. Ces chevaux vont gagner quelques courses rapportant jusqu'à 60 000 euros aux 3 associés. Ils vont se servir de cet argent, et s'associer à Eric Pokrovsky, PDG de Hertz France à l'époque, qui va rajouter 20 000 euros, pour acquérir un cheval d'une autre dimension. A eux quatre, ils achètent Literato, un pur-sang prometteur dont les premiers résultats en course vont dépasser leur espérance.

Literato, un pur-sang exceptionnel

Le 1er mai 2006, Literato participe à sa première course à Tarbes. Après un début de course poussif, le pur-sang va effectuer une remontée spectaculaire et gagner la course. Puis les victoires vont s'enchaîner : à Chantilly, à Newmarket pour Champion Stakes. A seulement 3 ans, le pur-sang est un véritable prodige. Il représente l'avenir de l'élevage français et fait la joie du ministre de la défense qui exulte à chaque victoire. Pour un passionné d'équitation, l'acquisition de Literato est une véritable aubaine.

Une revente à un émir de Dubaï

Après ces exploits, des rumeurs de revente circulaient depuis quelques semaines. Les deux plus grands haras français étaient intéressés. Etant donné le prix, la vente d'un pur-sang s'effectue par parts. Une dizaine, voire une cinquantaine de personnes mutualisent l'effort financier pour se porter acquéreur. On dit alors des propriétaires qu'ils détiennent 15% des parts d'un cheval. Mais curieusement, la vente de Literato s'est révélée compliquée, les acquéreurs hésitant à investir autant dans un unique pur-sang.
Dès lors, le ministre de la Défense a accepté une troisième proposition d'achat, faite par cheikh Al-Maktoum, émir de Dubaï et premier ministre de la fédération des Emirats arabes unis. Hervé Morin a refusé de divulguer le montant de la transaction. Celle-ci pourrait se situer entre 3 et 6 millions d'euros. Quel que soit le montant, le ministre de la Défense affirme que les bénéfices dégagés par la vente de Literato va lui permettre de réinvestir dans des poulinières.

Quoi qu'il en soit, après avoir lâché François Bayrou pour obtenir le poste de ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy, Hervé Morin a manifestement encore misé sur le bon cheval.

> Lire l'article du Monde

*** Liens

- Quel avenir politique pour François Bayrou ?
- Jean-Marie Cavada isole un peu plus François Bayrou
- Jean-Marie Cavada veut récupérer les électeurs du MoDem
- François Bayrou pourrait perdre le sigle de l'UDF
- MoDem/Nouveau Centre : la bataille du financement public
- Disparition du centriste Raymond Barre
- Législatives : MoDem contre Nouveau Centre
- Le Mouvement Démocrate de Bayrou, un "modem" sans réseau
- Législatives : Bayrou, la stratégie de l'isolement
- Bayrou/Royal : la construction d'un courant social-démocrate ?
- Mouvementdemocrate.fr ou lesdemocrates.fr : le MoDem de Bayrou se cherche sur le web

_____________________________________________________
Quiz : En quelle année Michel Rocard a-t-il été candidat à l'élection présidentielle ?

Commentaires