La réunion de 8h30 à l'Elysée

Thématiques · 3 avr. 2009 à 22:14

La réunion de 8h30 à l'Elysée

Tous les matins, à 8h30, se tient une réunion dans le salon vert, à l'Elysée, autour de Nicolas Sarkozy. C'est la réunion la plus importante de la journée, là où se prennent toutes les décisions. Nicolas Sarkozy y définit la stratégie du pouvoir.

Ils étaient 12 en mai 2007. Ils ne sont plus que 10 deux ans plus tard. Entre-temps, un nouveau conseiller a fait son entrée et trois ont quitté le navire élyséen.


Retour sur le parcours des participants de cette réunion pas comme les autres.

Les 10 conseillers actuels de Nicolas Sarkozy

- Le premier conseiller est Claude Guéant, Secrétaire général de l'Elysée. C'est lui qui organise cette sorte de gouvernement bis qui court-circuite le travail du Premier ministre. Son rôle est à la fois de diriger l'équipe de l'Elysée et de recadrer l'action du gouvernement en cas de couacs.
- Henri Guaino est un conseiller très influent : il est la plume du Président. C'est lui qui lui rédige ses différents discours. Même s'il ne s'entend pas avec le Secrétaire de l'Elysée, il doit composer pour participer aux réunions matinales.
- Jean-David Levitte est le conseiller diplomatique de l'Elysée. Il entre directement en concurrence avec le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner.
- Patrick Ouart, conseiller à la justice, est considéré comme le véritable ministre de la Justice au détriment de Rachida Dati.
- Franck Louvrier se retrouve conseiller en communication, en concurrence avec Thierry Saussez et Pierre Charon.
- Xavier Musca est nouvellement nommé par le Président de la République au poste de secrétaire général adjoint, attaché aux affaires économiques, en remplacement de Vincent Pérol.
- Catherine Pégard, l'ancienne rédactrice en chef du Point, est la conseillère politique.
- Emmanuelle Mignon est la conseillère spéciale.
- Cédric Goubet est le chef de cabinet.
- Raymond Soubie est le conseiller social, chargé de dialoguer avec les partenaires sociaux.

Les conseillers de Sarkozy

Ceux qui n'y sont plus

Quand Nicolas Sarkozy est élu Président de la République, il crée un nouveau poste : celui de porte-parole de l'Elysée. Il nomme alors David Martinon. Mais celui-ci, après ses déboires lors des élections municipales de Neuilly-sur-Seine, décide de démissionner de son poste de porte-parole. Depuis, David Martinon est Consul général de France à Los Angeles.
En mai 2007, François Pérol est nommé secrétaire général adjoint de l'Elysée, attaché aux affaires économique, devenant ainsi l'un des plus proches conseillers de Nicolas Sarkozy. Il travaille sur différents projets et notamment sur la fusion entre la Caisse d'épargne et la Banque populaire. Le 26 février 2009, François Pérol est nommé directeur de la deuxième banque de France, banque issue de la fusion préparée depuis plusieurs mois. Malgré la polémique que soulève cette nomination, le Chef d'Etat assume son choix.
Enfin, depuis le début de l'année 2009, Jérôme Peyrat n'assiste plus aux réunions de 8h30. En mai 2007, Nicolas Sarkozy le nomme conseiller politique, chargé des relations avec le Parlement et les élus de la majorité. Finalement, nommé directeur de cabinet d'Alain Jouyandet, secrétaire d'Etat à la Coopération et à la Francophonie, Jérôme Peyrat cède sa place à Catherine Pégard (qui n'avait pas d'attribution spécifique) même s'il continue à collaborer avec elle, secondé par Olivier Biancarelli.

3 conseillers de Sarkozy

Commentaires