Cédric Goubet, portrait du très discret chef de cabinet de Nicolas Sarkozy

Thematiques · 24 mar. 2009 à 22:36

Cédric Goubet

Tous les matins, à 8h30, se tient une réunion dans le salon vert, à l'Elysée, autour de Nicolas Sarkozy. C'est la réunion la plus importante de la journée, là où se prennent toutes les décisions. Nicolas Sarkozy y définit la stratégie du pouvoir à l'aide de douze conseillers. C'est le gouvernement bis. Autour de la table, on trouve Claude Guéant, le secrétaire général de l'Elysée, Henri Guaino, la plume du président, Catherine Pégard, l'ancienne rédactrice en chef du Point, conseillère politique, Emmanuelle Mignon, la conseillère spéciale, Jean-David Levitte, conseiller diplomatique, Cédric Goubet, chef de cabinet, Raymond Soubie, conseiller social, Jérôme Peyrat, conseiller politique, Patrick Ouart, conseiller à la justice et Franck Louvrier, conseiller en communication. Il y avait également François Pérol, remplacé depuis deux semaines par Xavier Musca. Certains s'expriment dans les médias, d'autres restent dans l'ombre. Tous ont la confiance du président. Portraits de ce gouvernement de l'ombre.


Série 6/12 : Cédric Goubet, l'inconnu très discret

Elysée, la réunion de 8h30


Comme Claude Guéant, Cédric Goubet est originaire de la région Nord. Il naît à Cambrai, le 12 mai 1971. Son baccalauréat en poche, il commence des études d'économie internationale à Paris et obtient une maîtrise. Il intègre ensuite Sciences-Po puis l'ENA. A l'école nationale d'administration, il fait partie de la promotion Valmy qui compte notamment David Martinon. Alors qu'il doit choisir une carrière - politique, inspection, préfectorale -, Cédric Goubet opte pour la dernière possibilité.

Il travaille pour trois préfets. C'est lors de sa première affectation qu'il fait la connaissance de Claude Guéant, en 1998, alors préfet de Franche-Comté. Il demeure son directeur de cabinet jusqu'en 2002. Il est muté ensuite dans le Finistère pour diriger les cabinets de Jean-Marie Rebière puis de Thierry Klinger. En juillet 2002, Cédric Goubet effectue sa mobilité à l'inspection des finances.

En avril 2004, Claude Guéant, directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy à Bercy propose à Cédric Goubet de le rejoindre au ministère de l'Economie en tant que chargé de mission. En juin 2005, il devient conseiller technique au ministère de l'Intérieur.

En 2006, il travaille dans l'équipe de campagne de Nicolas Sarkozy. Une fois élu président, celui-ci le nomme chef de cabinet à l'Elysée. Collaborateur très discret, Cédric Goubet participe tous les matins à la réunion de 8h30.

Commentaires