Discours inaugural de Le Pen au parlement européen : Le Point se trompe une deuxième fois

Brèves · 25 mar. 2009 à 17:34

Le Pen au parlement européen

Jean-Marie Le Pen va-t-il prononcer le discours inaugural du parlement européen fraîchement élu en juin 2009 ? C'est la question qu'avait posé Le Point le 26 février dernier. Nous avions repris l'information et démontré que le règlement du parlement européen ne prévoyait pas de discours inaugural du doyen du parlement, mais simplement une présidence technique en attendant l'élection du président du parlement européen.


Autrement dit, si Jean-Marie Le Pen devient en juin prochain le doyen des eurodéputés, il présidera la session d'ouverture du parlement. En revanche, il ne prononcera pas le discours.



Nous avions rectifié l'information. Mais un mois plus tard, Le Point récidive en commettant la même erreur une deuxième fois dans un article intitulé "Le Pen dans le viseur d'eurodéputés". L'hebdomadaire explique : "Le Point vous le révélait en exclusivité dès le 26 février. Avec ses bientôt 81 ans, qu'il fêtera le 20 juin, Jean-Marie Le Pen a toutes les chances de devenir le doyen du Parlement de Strasbourg à l'issue du prochain scrutin européen. Il pourrait, à ce titre, lui revenir de prononcer le discours d'ouverture de la session. Une tribune inespérée pour le chef de l'extrême droite française, survivant de la IVe République, cinq fois candidat à la présidentielle (et qui n'exclut pas de l'être à nouveau en 2012 !) et pourfendeur de l'Europe supranationale".

Page Vue sur LePoint.fr

Le Point - Le Pen dans le viseur

Le doyen ne prononce plus de discours inaugural

S'appuyant sur les déclarations d'eurodéputés, le Point commet donc une nouvelle fois la même erreur : Jean-Marie Le Pen pourrait effectivement présider la session d'ouverture du parlement européen (ce qui agace les eurodéputés) mais il ne pourrait pas prononcer un discours inaugural puisque cet exercice n'existe plus. Le règlement ne prévoit plus de discours pour le doyen, comme le déplorait Bruno Gollnisch dans une lettre adressée au nouveau président du parlement européen, le 16 janvier 2007.

Page Lue dans le règlement du parlement européen

Règlement du Parlement européen

Le Pen dérape de nouveau au parlement européen

Devant le Parlement européen, mercredi 25 mars 2009, Jean-Marie Le Pen a réaffirmé que les chambres à gaz étaient un « détail » de l'histoire. Dernière provocation d'un leader en bout de course.

*** Liens

Encyclopédie
- Biographie de Jean-Marie Le Pen
- Le Pen et le 1er mai : Jeanne d'Arc, symbole de l'extrême droite
- Identité nationale, préférence nationale : un vocabulaire d'extrême droite
- Histoire : Le Pen et la torture pendant la guerre d'Algérie

Actualités
- Où sont passés les électeurs du Front National ?
- Crise financière et problèmes de succession au Front National
- Elections 2007 : la déroute de l'extrême droite
- Fraude fiscale : Jean-Marie Le Pen contourne l'ISF
- Front National : des comptes dans le rouge après les législatives
- Résultats de la présidentielle 2007 : Fin de carrière pour Le Pen
- Mathématiquement, Le Pen ne pouvait pas être au second tour en 2007
- Le Pen dans le texte : retour sur un reportage, 10 ans après
- Le Pen et les médias : quand les journalistes deviennent complices

Vidéos en ligne
- Jean-Marie Le Pen à l'Elysée pour ses 79 ans
- Jean-Marie Le Pen face à Jean-François Kahn à L'Heure de vérité
- Le dérapage de Bruno Gollnish chez Marc-Olivier Fogiel sur M6

_____________________________________________________
La bataille des Hebdos : Qui va succéder à Rachida Dati ? L'Express et Le Point ont deux noms différents

Commentaires