L'autre agenda de Nicolas Sarkozy : le week-end à Megève avec prêt de 4x4 Nissan et 19 gardes du corps

Enquete · 24 fév. 2009 à 16:40

Nicolas Sarkozy à Megève

Nicolas Sarkozy est sur tous les fronts : la crise sociale en Guadeloupe, les discussions avec les partenaires sociaux, le soutien aux banques et aux entreprises, la fronde des enseignants-chercheurs. Le président de la République réagit à tous les sujets et vient en rendre compte à la télévision : d'abord le 5 février lors d'une émission spéciale, puis le 18 février au cours d'une allocution diffusée dans les journaux de 20 heures. Voilà pour l'agenda officiel. Mais il y a un deuxième agenda, qui passe à la broyeuse tous les jours. Illustration avec le week-end à Megève du 14-15 février 2009.

Revue de presse du mardi 24 février 2009

- Rue89 : Mais qui a payé pour les Nissan du couple Sarkozy ?
- Le Dauphiné Libéré : Visite privée : le couple Sarkozy à Megève
- Le Figaro : Comment Nicolas Sarkozy a préparé le sommet avec les syndicats
- Arrêt Sur Images : Sarkozy, Megève, Paris, et Le Figaro

Le double agenda du président : l'officiel et l'officieux

Comme tout dirigeant, Nicolas Sarkozy communique aux journalistes son agenda officiel : déplacements, entretiens, conférences de presse, table-ronde. Mais il ne communique pas son agenda complet. Comme le raconte la revue pour l'intelligence du monde (ça ne s'invente pas comme nom), Nicolas Sarkozy modifie un tiers de son emploi du temps prévu chaque jour. A l'issue de sa réunion quotidienne avec ses douze conseillers, "la secrétaire particulière du président en établit deux versions : l'une, confidentielle et complète, pour les membres importants du cabinet et qui finira au broyeur. L'autre, destinée aux journalistes, ne comporte que les activités certaines, ce qui épargnera au service de presse d'expliquer pourquoi le chef de l'Etat a chamboulé une fois de plus son emploi du temps. Il en change environ le tiers selon ses porte-paroles". De même, ses déplacements ne figurent pas tous à l'agenda officiel. Tout ce qui relève de la vie privée ne fait pas l'objet de communication officielle. Pourtant, la frontière est parfois difficile à faire entre le privé et le public, comme le prouve son week-end à Megève mi-février.

Agenda de Nicolas Sarkozy

Week-end du 14-15 février 2009 : le discret week-end à Megève

Dans un article publié le 16 février, Le Figaro racontait comment le président de la République avait préparé la table-ronde avec les syndicats, prévue le 18 février. On pouvait notamment lire : "Pour préparer ce sommet avec les partenaires sociaux, le président de la République a considérablement allégé son agenda. Pas de déplacement en province ni de discours à l'Élysée. Rien à l'agenda officiel hormis le Conseil des ministres et un entretien avec Evo Morales, son homologue bolivien, en visite à Paris (...) Ce week-end, il a travaillé avec ses conseillers et reçu plusieurs ministres à l'Élysée".
Selon le Figaro, Nicolas Sarkozy a donc passé son week-end du 14-15 février à l'Elysée pour travailler. Or, comme le remarque Daniel Schneidermann dans sa chronique sur Arrêt Sur Images, "le Grand Préparateur du 18 février se trouverait depuis vendredi dernier en Haute-Savoie, et plus précisément dans la riante cité de Megève..."
Choisir comme source d'information la presse people n'est pas le moindre des paradoxes quand il s'agit de politique. Et pourtant, cette fois-ci, c'est la presse people qui dit vrai. D'autres médias ont vérifié et démontré que le chef de l'Etat était bien à Megève ce week-end là, contrairement à ce que disait le Figaro.

Sarkozy à Megève, ASI, Voici

Des 4x4 Nissan et 19 gardes du corps

Le site d'information Rue89 a confirmé la présence du couple Sarkozy à Megève le week-end précédent le sommet social avec les syndicats. Les habitants de Megève les ont aperçus le samedi après-midi, après la visite de Nicolas Sarkozy à Val d'Isère pour la coupe du monde de ski. Et dès le lendemain, après être descendus dans l'hôtel le plus luxueux de la station, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni sont allés faire du ski de fond.
Si le Figaro n'a pas évoqué ce week-end, comme la plupart des journaux, c'est tout simplement parce que l'Elysée a tout fait pour éviter la moindre photo. Le couple présidentiel était entouré de près de 19 gardes du corps pour "tenir les médias à l'écart" selon le Dauphiné Libéré. Mais cela n'a pas empêché Rue89 de s'intéresser aux moyens de transport utilisés pour ce week-end. Et surprise, Nicolas Sarkozy n'a pas utilisé sa voiture de fonction habituelle : "Le week-end dernier, Nicolas et Carla Sarkozy ont fait une escapade à Megève avec des 4X4 Nissan pour les véhiculer, eux et leur suite". Selon une source qui appartient à ce constructeur automobile, "l'Elysée a contacté Nissan il y a une quinzaine de jours pour demander que cinq 4X4 Pathfinder soient mis à la disposition du Président. Nissan se serait exécuté dans l'urgence, en fournissant des modèles neufs".
Fait troublant, aucun protagoniste de l'affaire n'a démenti l'information : "Un porte-parole de Nissan a déclaré ne vouloir ni confirmer, ni démentir cette information. Le directeur de la communication de l'Elysée, Franck Louvrier, nous a fait cette réponse: "Pas de commentaire".
Le prêt est courant pour ce genre de prestation. Les voitures du président ont été offertes par Renault et Peugeot. Toutefois, la demande expresse de Nicolas Sarkozy est inhabituelle car le chef de l'Etat ne se déplace jamais en 4x4. Les mauvaises langues feront un lien entre ce prêt gracieux et l'aide de 3 milliards d'euros accordés par l'Etat au groupe Renault-Nissan.

Sarkozy en 4x4 Nissan



Le week-end de Nicolas Sarkozy à Megève n'a rien de choquant en soi. Le prêt de 4x4 Nissan est surprenant mais correspond à des pratiques bien ancrées à l'Elysée (voir notre article sur les prêts d'écrans plats). Toutefois, l'information sur ce déplacement n'est pas moins légitime qu'une autre et la version officielle du Figaro - un président travaillant à l'Elysée ce week-end là - illustre la difficulté pour les journalistes de suivre les pas d'un président de la République qui a un double agenda. Dans ce cas précis, ce journal, marqué à droite, s'est fait le porte-parole (malgré lui ?) de l'Elysée en donnant l'image d'un président au travail.

*** Liens

Les voitures du pouvoir
- Voiture avec chauffeur : une tradition répandue à tous les niveaux de l'Etat
- François Fillon roule désormais dans une Citroën C6 blindée au Kevlar

Budget 2009 de l'Elysée
- Hausse du budget de l'Elysée en temps de crise : bataille de chiffres et de communiqués
- Loyers, télécommunications, frais de fonctionnement : les dépenses de l'Elysée explosent
- Les salaires des collaborateurs de l'Elysée ont augmenté de 50% en deux ans
- Les voyages de Nicolas Sarkozy coûtent 20 millions d'euros par an

Les avions du pouvoir
- Nicolas Sarkozy veut son "Air Force One"
- Compagnie aérienne de la République : 8 appareils et 4500 euros l'heure de vol
- Les voyages de Nicolas Sarkozy : entre 3 et 4 avions par déplacement
- Sarkozy et Villepin utilisaient les avions de la sécurité civile pour faire du tourisme
- L'histoire de la balle perdue dans l'Airbus de Nicolas Sarkozy
- Quand François Fillon inaugure le TGV Est en Falcon ministériel
- L'avion de François Fillon a évité de justesse la collision avec un avion de tourisme
- Voyage en avion de Fillon : bilan carbone et coût d'un déplacement à caractère privé
- Quand Christian Estrosi louait un jet privé pour 138 000 euros aux frais de l'Etat

_____________________________________________________
Quiz : Salaire et avantages en nature : que paye vraiment le président de la République ?

Commentaires