Combien y a-t-il d'adhérents au PS et à l'UMP ? Le Canard enchaîné dénonce des chiffres fantaisistes

Le Canard enchaîné · 25 nov. 2009 à 18:47

PS et UMP truquent leurs chiffres

Le nombre réel d'adhérents dans les grands partis politiques est-il un secret d'Etat ? Régulièrement, des chiffres sont lancés dans la presse. Par exemple, le bureau national du PS annonçait en septembre 2009 que le PS comptait 200 319 adhérents (48 000 inactifs ont été radiés pendant l'été) mais sur ces 200 000, seulement 64 000 avaient payé leur cotisation 2009.

Du côté de l'UMP, le Figaro annonçait en octobre 2009 que le parti avait perdu près de 40 000 adhérents depuis janvier et comptait donc environ 230 000 militants, un cadre affirmant même que le chiffre était inférieur à 200 000.

Est-ce si difficile de compter le nombre d'adhérents ? A priori oui, car de nouveaux chiffres fantaisistes circulent dans les deux partis. C'est le Canard enchaîné qui révèle l'information dans son édition du 25 novembre 2009.

Les compteurs bloqués du PS et de l'UMP - Canard enchainé

A l'UMP, il n'y aurait que 150 000 adhérents

Selon le Canard enchaîné, "Xavier Bertrand va se faire sonner les cloches par Sarko. Motif du courroux présidentiel : le nombre d'adhérents réels de l'UMP. Le secrétaire général avance toujours pour objectif d'atteindre 240 000 encartés d'ici à la fin de l'année. Un mois avant l'échéance, ils seraient, en fait, seulement 150 000 à jour de cotisation".
D'après les confidences d'un élu recueilli par le Canard, "à Paris, 18 000 personnes ont réglé leurs cotisations 2009. En 2007, ils étaient 50 000". Pire, dans les Hauts-de-Seine, les chiffres de la fédération UMP seraient parmi les plus mauvais par rapport à la population de ce département.

Au PS, il y aurait plus d'adhérents qu'au moment de la présidentielle.

Au Parti Socialiste, connaître les chiffres exacts relève également du parcours du combattant car les dernières estimations qui circulent semblent totalement incohérentes : "dans une note interne, datée du 23 novembre, la responsable nationale aux adhésions, Pascale Boistard, revendique 200 299 militants à jour de cotisation. Et ce bien qu'elle ait sorti du fichier, en juin 2009, les 48 000 inactifs qui n'avaient pas payé leur carte depuis deux ans. Les socialistes seraient ainsi étrangement plus nombreux qu'après la présidentielle de 2007 (192 557) et plus encore au lendemain du congrès de Reims en 2008 (175 067)".



Plus surprenant encore, ces trucages n'étonnent plus personne. Déjà, en janvier 2007, l'UMP avait communiqué des chiffres fantaisistes pour le congrès d'investiture de Nicolas Sarkozy. Et en 2008, lors du congrès de Reims, le PS avait peiné à "nettoyer" son fichier d'adhérents et n'avait pas communiqué les vrais résultats au lendemain du congrès.

Pour la transparence, il y a encore du chemin à faire.

*** Liens

La vie de l'UMP
- L'UMP truque aussi ses élections internes
- Les jeunes de l'UMP sont passés de 31 000 à 11 000 adhérents
- L'UMP utilise l'argent de la formation des élus pour financer banquets et cocktails

La vie du PS
- Les fraudes au Parti socialiste étaient un secret de polichinelle
- Bataille de chiffres au congrès du PS : 167 953 adhérents, mais 233 000 votants potentiels ?
- Les dérives de certaines fédérations du PS : chantages, bourrage des urnes et adhérents fantômes

_____________________________________________________
Archives Politique.net : Le PS et l'UMP proposent des produits dérivés sur le net

Commentaires

Real Time Analytics