Les jeunes de l'UMP sont passés de 31 000 à 11 000 adhérents : Bertrand s'inquiète et menace

Enquete · 8 nov. 2009 à 17:39

Disparition des jeunes de l'UMP

Que se passe-t-il à l'UMP ? Pour le savoir, il faut désormais chercher dans les confidentiels de la presse. Alors que les ennuis du PS font régulièrement la Une des hebdos et des quotidiens, que les couacs gouvernementaux sont largement commentés, la cuisine interne de l'UMP ne semble pas intéresser les médias.

La semaine dernière, un confidentiel du Figaro a révélé que l'UMP avait perdu près de 40 000 adhérents depuis le début de l'année. Cette semaine, c'est le Point qui indique dans une brève que le mouvement des Jeunes de l'UMP n'est pas au mieux. Ses effectifs ont été quasiment divisés par trois en un an.


Quand la cote de popularité du chef de l'Etat baisse, le président entraîne dans sa chute toute la droite. Mais il ne faut pas que ça se sache...

L'UMP a perdu 40 000 adhérents : un confidentiel du Figaro et un article de Rue89

Quand le PS perd des adhérents, la presse reprend en boucle l'information. Quand l'UMP en perd, l'information circule beaucoup plus mal comme nous vous l'indiquions en début de semaine. Selon un confidentiel du Figaro du 29 octobre 2009, "avec 228.740 adhérents, le parti présidentiel est à son niveau de l'automne dernier. Mais il régresse nettement par rapport aux chiffres présentés en janvier, quand Xavier Bertrand a été nommé secrétaire général et que le parti revendiquait 270.000 adhérents. Encore s'agit-il des chiffres officiels: certains, rue La Boétie, assurent que le nombre de militants est en deçà des 200.000".

L'information n'avait pas été reprise. Suite à notre article, Rue89 s'est penché sur le sujet cette semaine. Mais globalement, le nombre d'adhérents de l'UMP n'intéresse guère.

Adhérents de l'UMP dans la presse

Les Jeunes de l'UMP ont été divisés par trois en 1 an et demi

La crise d'adhésion semble être encore plus forte chez les Jeunes de l'UMP. L'information se trouve dans Le Point de cette semaine mais l'hebdomadaire n'a pas vraiment cherché à la mettre en valeur en la noyant dans sa page de brève. Ainsi, peut-on lire que "Xavier Bertrand menace : Si Benjamin Lancar, le président des Jeunes UMP, ne parvient pas rapidement à inverser la tendance, il ne fera pas de second mandat. Fin octobre, le mouvement ne comptait plus que 11 000 adhérents, contre 31 000 il y a un an et demi, quand Lancar en a pris la direction".

Adhésion des Jeunes de l'UMP



Cette chute est d'autant plus fâcheuse que l'UMP n'est pas au mieux et que Xavier Bertrand s'était fixé comme objectif le chiffre invraisemblable de 500 000 adhérents en 2012. Bertrand a donc menacé de ne pas reconduire le président des Jeunes UMP alors qu'en théorie, celui-ci est élu. Avec 40 000 adhérents en moins depuis le début de l'année, le bilan de Xavier Bertrand n'est guère meilleur. Ce qu'il veut faire au président des Jeunes de l'UMP va-t-il se l'appliquer à lui-même ?

*** Liens

- L'UMP a perdu 40 000 adhérents depuis janvier
- L'UMP utilise l'argent de la formation des élus pour financer banquets et cocktails
- Votes internes : L'UMP truque aussi ses élections mais plus discrètement que le PS
- En 2007, l'UMP avait donné de faux chiffres pour le congrès d'investiture de Sarkozy

BONUS : L'UMP a fait venir des strip-teaseuses pour ses journées parlementaires

Strip-tease au Touquet

_____________________________________________________
Politique.net : retrouvez plus de 1900 articles en libre accès depuis janvier 2007

Commentaires