François Fillon a planté son arbre à Matignon

Brèves · 14 déc. 2007 à 13:02

L'arbre de Fillon

Derrière la vie politique moderne se cachent parfois quelques traditions surprenantes. La semaine dernière, une dépêche AFP précisait que François Fillon avait planté un cornouiller des pagodes dans le parc jouxtant l'hôtel Matignon. C'est le douzième Premier ministre à accomplir ce geste symbolique inauguré en 1979 par Raymond Barre.

Atelier jardinage dans le parc de Matignon

L'hôtel Matignon, résidence du Premier ministre, est entouré d'un parc de trois hectares, qui est le plus grand jardin privé de Paris. Le bureau du Premier ministre offre une vue imprenable sur cet espace vert. Et depuis 1979, tous les Premiers ministres, à l'exception de Jacques Chirac, ont planté un arbre dans le parc. C'est Raymond Barre qui avait lancé cette tradition en 1979 en y plantant un érable à sucre offert par des écoliers canadiens.

Chênes, copalme d'Amérique, orme de Lutèce, ginkgo biloba

Ces arbres ajoutent souvent une dimension exotique au parc de l'hôtel de la rue de Varennes. Ainsi, en 1983, Pierre Mauroy a planté un chêne de Hongrie qui n'a pas tenu très longtemps. Vingt ans plus tard, Jean-Pierre Raffarin a choisi ce même arbre pour satisfaire à la tradition.
En 1988, le choix de Michel Rocard s'est porté sur un copalme d'Amérique. Son successeur, Édith Cresson, qui resta moins d'un an à Matignon, a opté pour un arbre plus résistant, un ginkgo biloba, le plus vieil arbre du monde apparu il y a plus de 270 millions d'années. En décembre 1992, Pierre Bérégovoy planta un tulipier de Virginie. Plus exotique, en 1996, Alain Juppé a fait planter un arbre caramel, connu aussi sous son nom japonais Katsura. Les deux Premiers ministres suivants ont été plus classiques. Lionel Jospin a choisi un arbre français, un orme de Lutèce et Dominique de Villepin un chêne pédonculé qui se trouve aujourd'hui au bout de la pelouse du parc.

Le cornouiller des pagodes de François Fillon

François Fillon n'a donc pas dérogé à la règle. La semaine dernière, il a convoqué la presse pour cette cérémonie insolite qui s'est déroulée sous la pluie entre deux rendez-vous du Premier ministre avec le sénateur Alain Lambert pour un rapport sur les finances locales, et la patronne du MEDEF Laurence Parisot.
Le choix de François Fillon s'est porté sur un cornouiller des pagodes, un arbre originaire d'Extrême-Orient dont les branches poussent en étages successifs de manière horizontale rappelant les toits des pagodes. Cette espèce asiatique est notamment réputée pour son bois dur.
François Fillon a planté son arbre, à côté de celui d'Alain Juppé, au bout de la longue allée qui mène au fond du parc, près du Pavillon de musique où le premier ministre peut recevoir ses invités.

*** Liens

- François Fillon, un Premier ministre fantôme
- François Fillon se préparait à un mois de novembre noir
- Sarkozy/Fillon : les premiers ratés du tandem
- Vidéo en ligne : François Fillon se lâche et critique Sarkozy
- Les mesures de Fillon pour relancer l'investissement
- Retraites : les mesures Fillon pour atteindre l'équilibre en 2012

Commentaires