Revue de presse du 4 juillet 2007 : François Fillon annonce une réforme des institutions

Enquete · 4 juil. 2007 à 10:50

Fillon, à l'Assemblée Nationale

Toute la presse revient aujourd'hui sur le discours de politique générale prononcé par le Premier ministre, François Fillon.


"Aller au bout des réformes", tel est le mot d'ordre du Premier ministre qui est repris à la Une du Figaro alors que Libération ironise sur l'absence de Fillon sur la scène médiatique en titrant "Fillon aperçu à l'Assemblée". La Tribune détaille de son côté les "travaux d'Hercule" prévus par le Premier ministre pour cette législature.

Au cours d'un discours sans surprise, le bras droit de Nicolas Sarkozy a notamment évoqué une réforme des institutions. Si on ne parle de VIe République, les modifications souhaitées par Nicolas Sarkozy et François Fillon préfigurent un changement de régime. La Ve République version Sarkozy est un régime présidentiel avec un pouvoir renforcé du parlement.

Renforcement des pouvoirs du parlement

François Fillon a notamment évoqué le renforcement du pouvoir de contrôle de l'exécutif par l'assemblée. Par exemple, il envisage d'augmenter le nombre de commissions permanentes qui travaillent les projets de loi. Au nombre de 6 aujourd'hui, dont la fameuse commission des finances, il souhaiterait notamment créer une commission de développement durable. De même, il suggère un pouvoir de contrôle renforcé du parlement concernant les dépenses publiques. Ces propositions s'inspirent notamment du modèle parlementaire américain où les commissions disposent d'un pouvoir d'investigation très important. L'Assemblée Nationale pourrait également encadrer la nomination des responsables des autorités administratives indépendantes.

Redécoupage des circonscriptions et dose de proportionnelle

Parallèlement à ce renforcement du pouvoir législatif, François Fillon a évoqué un redécoupage des circonscriptions. La carte électorale date de 1986 et n'est plus représentative de la répartition de la population. En outre, s'agissant des élections législatives, il a avancé l'idée d'instaurer une dose de proportionnelle pour que tous les partis soient représentés à leur juste valeur.

Le président de la République à l'Assemblée Nationale

Enfin, le Premier ministre a repris à son compte la proposition de Nicolas Sarkozy de laisser la possibilité au président de la République de venir s'exprimer devant les députés à l'Assemblée Nationale. Depuis 1873 et les débuts de la IIIe République, il est interdit au président de se rendre à l'Assemblée nationale au nom de la séparation du pouvoir législatif/exécutif. Cette règle pourrait changer afin que le chef de l'Etat puisse défendre sa politique devant le parlement.

*** Liens

Encylopédie
- Les origines de la Ve République
- La constitution de 1958
- La cinquième République, un régime en crise ?
- Qu'est-ce que la VIe République ?
- Qu'est-ce qu'un discours de politique générale ?

Actualités
- François Fillon fixe le cap de sa majorité
- La préparation du discours de politique générale
- Nicolas Sarkozy modifie la nature de la fonction présidentielle
- Les réformes fiscales
- Service minimum pour tous ?
- Le casse-tête de la hausse des heures supplémentaires
- Le projet de réforme des Universités est révisé
- La réforme de la carte scolaire dès septembre 2007
- Le projet d'un nouveau PACS
- Sarkozy : l'illusion de réformes rapides

Vidéo en ligne
- La première interview télévisée du président Sarkozy

Commentaires