Grâce à François Hollande, l'héritière des Galeries Lafayette n'a pas payé 11 millions d'euros d'ISF

Enquete · 21 sep. 2016 à 15:02 · Commentaires 0

ISF 2014

Sa fortune est estimée à près de 600 millions d'euros. Et pourtant, selon Le Canard enchaîné et Mediapart, l'héritière des Galeries Lafayette, Léone Meyer, n'aurait pas payé d'ISF grâce au bouclier fiscal de François Hollande. Un cadeau estimé à 11 millions d'euros.



Episode 4 : Le cadeau du fisc à l'héritière des Galeries Lafayette

Série ISF

Le bouclier fiscal de Hollande s'appelle "plafonnement à 75%"

Pour limiter l'impact de l'Impôt sur la fortune, Nicolas Sarkozy avait mis en place un bouclier fiscal, dispositif consistant à faire un chèque aux contribuables les plus fortunés sous prétexte que leur imposition ne devait pas dépasser 50% de leurs revenus. Une mesure tellement controversée que Sarkozy lui-même avait fini par la supprimer en la remplaçant par une réforme de l'ISF (le nouveau dispositif revenait à peu près au même mais était moins "voyant").

Pendant la campagne présidentielle, Hollande avait fait une promesse à propos de l'ISF. C'était l'engagement n°17 : "Je reviendrai sur les allègements de l'impôt sur la fortune institués en 2011 par la droite, en relevant les taux d'imposition des plus gros patrimoines".

Et qu'a fait François Hollande une fois au pouvoir ? En 2013, il a instauré un mécanisme de plafonnement permettant de limiter à 75 % des revenus l'ensemble des impôts payés, ISF compris. Il s'agit d'un bouclier fiscal qui ne dit pas son nom. A la différence du bouclier Sarkozy, l'administration fiscale ne fait pas de chèque. En revanche, c'est au contribuable, au moment de payer l'ISF, de faire la déduction lui-même.

Un cadeau à 11 millions d'euros pour l'héritière des Galeries Lafayette

Le Canard enchaîné s'est procuré un document de la Direction générale des finances publiques (DGFIP) recensant les allègements sur l'ISF pour l'année 2015. Pour la première fois, on connaît donc les montants des cadeaux fiscaux. Et les chiffres sont stupéfiants : Léone Meyer, héritière des Galeries Lafayette, n'a pas payé d'ISF... alors qu'elle aurait dû régler 11 millions d'euros. Après Liliane Bettencourt, c'est la deuxième plus grosse ristourne obtenue grâce au bouclier fiscal de François Hollande. Comment est-ce possible ? Selon Mediapart, Meyer "doit beaucoup au talent de ses conseillers fiscaux qui parviennent à faire correspondre presque à l'euro près le montant de l'ISF dû par leurs clients au montant du plafonnement. Du travail d'orfèvre, qui exige de savoir jouer de toutes les astuces de la défiscalisation". Et à l'arrivée, un constat : François Hollande a davantage accordé de bonus aux plus riches que Nicolas Sarkozy.


*** Sources
- "Le palmarès secret des artistes du bouclier fiscal", Le Canard enchaîné n°4989, 08.06.2016
- "ISF: Hollande ravit à Sarkozy le titre de «président des riches»", Mediapart, 08.06.2016

Hollande, président des riches



_____________________________________________________

ISF 2014

EPISODE 1 :
>> Bouclier fiscal de François Hollande : un cadeau de 61 millions d'euros pour Liliane Bettencourt

ISF 2014

ÉPISODE 2:
>> 50 milliardaires ont bénéficié d'un rabais de 90% sur leur ISF grâce à François Hollande

ISF 2014

ÉPISODE 3 :
>> Bernard Arnault, première fortune de France, a bénéficié d'une réduction de 5,8 millions d'euros sur son ISF



_____________________________________________________

Patrimoine de Hollande en 2012

>> Le patrimoine de François Hollande n'est plus soumis à l'ISF... grâce à Nicolas Sarkozy

Fiscalité de Hollande

>> Avantages fiscaux : comment François Hollande faisait baisser de 50% son imposition quant il était député

Hollande à la Cour des comptes

>> François Hollande à la Cour des comptes : 2 200 euros par mois sans travailler

Commentaires