Le patrimoine de François Hollande n'est plus soumis à l'ISF... grâce à Nicolas Sarkozy

Enquete · 12 avr. 2012 à 23:50 · Commentaires 0

Patrimoine de Hollande en 2012

Un petit coup de pouce indirect auquel François Hollande n'est prêt à renoncer s'il était élu président. En réformant l'Impôt sur la fortune, Nicolas Sarkozy en a exonéré son adversaire : le plafond déclenchant l'ISF est passé de 800 000 euros de patrimoine à 1,3 million d'euros. Ça tombe bien : le patrimoine de Hollande est estimé à 1,17 million. Il ne paie donc pas l'ISF. Et si son programme inclus une modification de cet impôt pour les plus riches, hors de question pour Hollande d'abaisser le seuil de ce nouvel ISF. Pour éviter de le payer ?

Retour sur la composition du patrimoine de François Hollande, détaillée par le magazine L'Express en février 2012.

Une résidence secondaire de 800 000 euros

Contrairement à Nicolas Sarkozy dont le patrimoine est exclusivement composé de contrats d'assurance vie, François Hollande ne possède aucun placement financier. Et pour cause : il a investi toute sa fortune dans l'immobilier. D'après L'Express, depuis sa séparation avec Ségolène Royal, François Hollande possède pleinement une villa de 130m2 avec piscine sur un terrain de 1500m2 à Mougins (Alpes-Maritimes). Valeur estimée : environ 800 000 euros. Il a revanche laissé leurs 5 pièces de Boulogne-Billancourt à son ancienne compagne.

Maison de François Hollande

Des parts dans plusieurs SCI : 370 000 euros

En plus d'une résidence secondaire, François Hollande possède 30% de la SCI Olfi (société civile immobilière) qui est propriétaire de l'appartement de 80m2 occupé par son père à Cannes. Selon un montage financier identique, Hollande possède également 70% du logement de son frère. Au total, le montant de ses participations dans ces SCI sont estimées à 370 000 euros.

Hollande payait l'ISF en 2007, il ne le paye plus en 2012

Avec un patrimoine de 1,17 million d'euros, François Hollande (qui ne possède pas d'action, ni d'assurance vie) aurait donc du être redevable de l'ISF, comme en 2007. Mais grâce à la récente réforme de Sarkozy (qui a réduit les effets de l'ISF en contrepartie de la suppression du bouclier fiscal), Hollande est juste en dessous du nouveau seuil de déclenchement de cet impôt des riches qui est désormais de 1,3 million d'euros. Un seuil que le candidat socialiste a annoncé ne pas vouloir abaisser. Certes, Hollande a des arguments : la hausse du seuil a permis à certains contribuables d'être exonérés d'un ISF auxquels ils étaient redevables uniquement à cause de la hausse du prix de l'immobilier, c'est-à-dire de leur résidence principale. Il n'empêche, en maintenant le nouveau seuil de Sarkozy, Hollande continuera à en être exonéré.


*** Sources
- Eric Pelletier et Jean-Marie Pontaut, "Patrimoine de François Hollande, d'un couple à l'autre", L'Express, 22/02/2012
- Hervé Martin, "ISF sur mesure", Le Canard enchaîné n°4768, 14/03/2012

ISF de Hollande

Commentaires