François Hollande à la Cour des comptes : 2 200 euros par mois sans travailler ?

Enquete · 30 jan. 2015 à 08:25 · Commentaires 0

Hollande à la Cour des comptes

On pourrait presque appeler ça un emploi fictif. Mais pour ne pas être désagréable avec l'actuel président de la République, L'Obs a préféré parler de "la planque de François Hollande". De quoi s'agit-il ? Dans le cadre d'un livre, intitulé "Et si on enquêtait sur la Cour des comptes", et qui sort en librairie le 5 février, le journaliste Bruno Botella a exhumé une déclaration assez hallucinante de François Hollande lui-même.

15 000 francs sans rien faire, 25 000 francs, sans trop forcer

C'était en 1989, sur Antenne 2 : "Si je n'étais plus député, je redeviendrais conseiller référendaire à la Cour des comptes, cela veut dire que si je ne faisais absolument rien à la Cour des comptes, je continuerais à toucher 15 000 francs par mois, 25 000 si je faisais des rapports sans forcément en faire énormément (...) Bref, je serais totalement libre, je serais un vrai privilégié comme je l'étais avant d'être élu député".

Vous avez bien lu : Hollande soutenait à l'époque qu'il pouvait être payé 15 000 francs par mois, soit 2 200 euros, en faisant "absolument rien". Et qu'il pouvait gagner 25 000 francs, soit 3 800 euros, "sans forcément en faire énormément". Sympa, le boulot à la Cour des comptes, non ?

Dans les années 1990, Hollande est retourné à la Cour des comptes

Le pire dans l'histoire, c'est la suite : L'Obs explique que François Hollande a bien profité des largesses de la Cour des comptes. Après sa défaite aux élections législatives de 1993, Hollande est retourné travailler... à la Cour des comptes. Enfin travailler, c'est vite dit. "Le conseiller référendaire de 2e classe François Hollande a cumulé ses fonctions de magistrat peu assidu avec celles de porte-parole du PS à partir d'octobre 1995. Et ne s'est mis en disponibilité qu'en novembre 1996 à la demande insistante de Pierre Joxe, alors président de l'institution".

Là encore, vous avez bien lu : pendant près d'une année, il a cumulé deux postes et le président de la Cour des comptes a dû insister pour que Hollande quitte l'institution car il était "trop peu assidu". Un nouveau slogan pour 2017 : travailler moins et gagner plus.


*** Sources
- Bruno Botella, "Et si on enquêtait sur la Cour des comptes", Editions du Moment, 02.2015
- Sylvain Courage, "La planque de Hollande à la Cour des comptes", L'Obs, 29.01.2015

Planque à la Cour des comptes



_____________________________________________________

Retraite de Hollande

>> En "détachement" de la fonction publique, François Hollande devrait toucher une retraite de 35 000 euros par mois

Fiscalité de Hollande

>> Avantages fiscaux : comment François Hollande faisait baisser de 50% son imposition

Patrimoine de Hollande en 2012

>> Le patrimoine de François Hollande n'est plus soumis à l'ISF... grâce à Nicolas Sarkozy

Hollande, déplacement en province

>> Un déplacement de Hollande en province coûte 41 000 euros et mobilise plus de 200 policiers et gendarmes

Les subventions en Corrèze

>> Depuis l'élection de François Hollande, la Corrèze et la ville de Tulle ont touché 16,3 millions d'euros d'aides de l'Etat

TGV François Hollande

>> La ligne TGV de François Hollande coûtera 2 milliards d'euros et n'aura quasiment aucun voyageur

Commentaires