Hollande et Sarkozy aux obsèques de Mandela : 3 avions et une facture de 286 000 euros

Enquete · 15 déc. 2013 à 23:31 · Commentaires 0

Hollande, Sarkozy et Mandela

Mesquin ? Anecdotique ? Indécent ? Cette semaine, la presse s'est emballée sur le coût du déplacement de François Hollande et Nicolas Sarkozy aux obsèques de Nelson Mandela en Afrique du Sud. Une polémique liée aux conditions de voyage : ils auraient utilisé deux, voire trois avions... au lieu d'un seul. Finalement, le jour des obsèques, méaculpa général. En fait, François Hollande devait poursuivre sa visite en Centrafrique. Fin de la polémique, les deux présidents ne pouvaient pas prendre le même avion, l'A330 présidentiel que Jean-Marc Ayrault avait ramené à Paris en écourtant son voyage en Chine.

Pourtant, la polémique pose une question : le voyage en Centrafrique de Hollande était-il prévu dès le début ou est-ce une option choisie pour justifier l'utilisation de deux Falcon différents pour Sarkozy et Hollande ? Aucun média n'a posé la question. Et pourtant, il suffisait de lire la chronologie de l'affaire dans Le Canard enchaîné pour découvrir que Sarkozy... ne voulait effectivement pas voyager dans le même avion que son successeur.

La version du Canard enchaîné

Via le secrétaire général de l'Elysée, François Hollande a proposé à Nicolas Sarkozy de l'accompagner aux obsèques. Proposition faite le 7 décembre. "Il lui a même offert de partager son avion, explique Le Canard. Mais Sarkozy a refusé et fait savoir qu'il préférait voyager dans un autre Falcon. Officiellement, son entourage met en avant la jurisprudence Bongo : en 2009, Sarkozy, alors à l'Elysée, et Chirac, encore en forme, s'étaient rendus séparément aux obsèques du président gabonais. En fait, Sarkozy n'avait aucune envie de passer plus de dix heures enfermé dans les airs avec son vainqueur de 2012 et ses sbires. Peut-être voulait-il aussi préparer tranquillement dans l'avion la conférence qu'il [allait] donner mercredi 11 décembre à Lagos. Une conférence organisée par Access, une banque nigériane qui devrait lui permettre de financer ses cadeaux de Noël !"

Trois Falcon 7X et une facture salée

Maintenant qu'on connaît les vraies raisons de l'utilisation des deux avions, il reste à établir la facture. C'est le journal Le Parisien qui s'en est chargé : trois Falcon 7X ont été utilisés. Premier avion : le Falcon de "secours", utilisé par le président en cas de panne. "A son bord, les policiers qui assurent la sécurité de Hollande, le personnel technique et quelques conseillers", indique le journal. Deuxième avion : celui de Sarkozy, avec à son bord, "la demi-soeur de Carla Bruni-Sarkozy, Consuelo Remmert, conseillère diplomatique, et d'un officier de sécurité". Troisième avion : celui de François Hollande, qui a voyagé "en compagnie de Valérie Trierweiler, des ministres Laurent Fabius et Christiane Taubira, du sénateur Robert Hue, de l'ex-curé de Soweto Emmanuel Lafont et de Bernard Lapasset, le patron de la Fédération internationale de rubgy". Montant de la facture de ces trois avions ? "Selon l'Elysée, l'heure de vol pour les trois Falcon est de 12 991 €, soit une procession aller-retour estimée à près de 286 000 €". En chèque ou en espèces ?


*** Sources
- "Obsèques et conférences", Le Canard enchaîné n°4859, 11.12.2013
- "Un trio de Falcon pour l'hommage à Mandela", Le Parisien, 10.10.2013

Falcon aux obsèques de Mandela



_____________________________________________________

AVIATION & POLITIQUE

Vauzelle hélicoptère

>> Michel Vauzelle, un président de région qui se déplace en hélicoptère pour un coût de 206 000 euros

Falcon présidentiel de Nicolas Sarkozy

>> Les voyages de Nicolas Sarkozy : entre 3 et 4 avions par déplacement

Air Sarko One

>> Quel est le véritable coût de l'Airbus présidentiel ?

Commentaires