La Porsche de DSK, la C6 blindée de Fillon et les 4x4 de Sarkozy : pour qui roulent les politiques ?

Enquete · 6 mai 2011 à 08:07

DSK en Porsche

C'est la première boulette de la pré-campagne présidentielle. Le Parisien a publié cette semaine une photo, prise par l'AFP, montrant Dominique Strauss-Kahn et Anne-Sinclair en train de monter à bord d'une voiture de luxe. D'après le quotidien, ils visitaient un QG potentiel pour la campagne présidentielle.

La Porsche, c'est tout un symbole. Les adversaires de DSK se sont empressés d'annoncer le retour de la gauche caviar. Ses partisans ont contre-attaqué en précisant qu'elle n'était pas à lui. Et pendant ce temps, François Fillon continue à rouler en Citroën C6 blindée au kevlar et les 4x4 de Nicolas Sarkozy sont bien garés.


Avec la polémique DSK, pas de doute, on est en route vers 2012...

Une photo dans Le Parisien, une déferlante anti-DSK

En visite à Paris le 28 avril 2011, DSK et Anne Sinclair auraient visité un QG potentiel pour 2012 selon les révélations du Parisien en date du 3 mai : "c'est dans la rue Pierre-Charron, près des Champs-Elysées et à deux pas du célèbre Fouquet's, où Nicolas Sarkozy avait fêté sa victoire en 2007, que DSK et son épouse, Anne Sinclair, ont en effet été aperçus en fin de semaine dernière. Et c'est dans cette rue située dans le triangle d'or de la capitale que DSK, toujours selon la rumeur, aurait donc visité une surface libre de 600 m2 en vue d'y implanter son QG". Problème : la photographie qui illustre cet article intitulé "Le QG imaginaire de DSK" montre le président du FMI et sa femme sur le point de monter dans une Porsche.

DSK en Porsche


Le symbole est trop fort : exit le QG imaginaire, blogs et sites web ont estimé que l'information essentielle était la photo de la Porsche. Et ses adversaires n'ont pas hésité à multiplier les commentaires acerbes : "Cela signifie que le Parti socialiste évolue curieusement. En 1981, c'était le poing et la rose. Aujourd'hui, c'est la Porsche au volant" a par exemple ironisé Brice Hortefeux (qui s'y connaît en voiture, puisqu'il avait commandé 2 Citroën C6 neuve lors de son arrivée au ministère de l'Intérieur).

Pour Lemonde.fr, les anti-DSK veulent faire de cette Porsche "un symbole". L'angle d'attaque contre DSK est tout trouvé pour 2012 : avec un candidat ayant gagné 500 000 dollars par an net d'impôts au FMI, la gauche pourra difficilement dénoncer le bling-bling de Sarkozy...

La C6 blindée de Fillon repérée par Le Canard enchaîné

Avant l'anecdote de la Porsche, d'autres responsables politiques s'étaient pris les pieds dans les roues. Il y avait notamment François Fillon, le Premier ministre de la rigueur budgétaire. En août 2008, Le Canard enchaîné avait raconté que les services de Matignon avaient considérablement renouvelé le parc automobile dédié au Premier ministre et à ses collaborateurs. 50 véhicules avaient été revendus pour la somme de 244 960 euros. D'après les rares estimations du nombre de véhicule utilisé par les services du Premier ministre, 1/3 du parc automobile de Matignon venait donc d'être renouvelé. Sauf qu'une bonne partie de la somme récoltée pour renouveler le parc automobile a été utilisé... pour la voiture blindée de François Fillon, passionné du volant. D'après Le Canard de l'époque, François Fillon a "troqué sa vieille Peugeot 607 contre une Citroën C6 suréquipée et blindée au Kevlar. Elle aura coûté, à elle seule, plus de la moitié des 240 000 euros".

Les 4x4 de Sarkozy pour un week-end privé qui ne figurait pas à l'agenda officiel

Et Nicolas Sarkozy ? Il ne se déplace pas qu'en Air Sarko One. Pour ses week-ends à Megève, on lui met à sa disposition de bons gros 4x4. En février 2009, alors que Le Figaro avait expliqué que Sarkozy avait passé le week-end du 14-15 février a préparé une table-ronde avec des syndicats, le site Rue89 révélait que le président de la République était en fait en week-end privé à Megève pour faire du ski, petit détail qui ne figurait pas à l'agenda officiel. Et Rue89 d'expliquer à l'époque comment Nissan a été contacté par l'Elysée pour fournir ces 4x4 : selon une source qui appartient à ce constructeur automobile, "l'Elysée a contacté Nissan il y a une quinzaine de jours pour demander que cinq 4X4 Pathfinder soient mis à la disposition du Président. Nissan se serait exécuté dans l'urgence, en fournissant des modèles neufs". Fait troublant, aucun protagoniste de l'affaire n'avait démenti l'information : "Un porte-parole de Nissan a déclaré ne vouloir ni confirmer, ni démentir cette information". Le directeur de la communication de l'Elysée, Franck Louvrier, avait dit : "Pas de commentaire".

Le prêt est courant pour ce genre de prestation. Les voitures du président ont été offertes par Renault et Peugeot. Toutefois, la demande expresse de Nicolas Sarkozy est inhabituelle car le chef de l'Etat ne se déplace jamais en 4x4. Les mauvaises langues feront un lien entre ce prêt gracieux et l'aide de 3 milliards d'euros accordés par l'Etat au groupe Renault-Nissan.

4x4 de Sarkozy


En Porsche, en C6 blindée ou en 4x4, les politiques roulent donc pour eux. Mais DSK et les autres sont prévenus : s'ils tiennent à leur image de marque, qu'ils regardent celle de leur voiture.




*** Sources
- Philippe Martinat, "Le QG imaginaire de DSK", Le Parisien, 3 mai 2011
- Alexandre Piquard, "Cette Porsche dont les anti-DSK voudraient faire un symbole", Lemonde.fr, 4 mai 2011
- Augustin Scalbert, "Mais qui a payé les Nissan du couple Sarkozy ?", Rue89, 20 février 2009
- "Mou du volant", Le Canard Enchaîné n°4583, mercredi 27 Août 2008, brève page 2




>> Voiture avec chauffeur : une tradition répandue à tous les niveaux de l'Etat

Voitures de fonction



>> Voiture avec chauffeur : quand les députés réservent une voiture pour faire 700 mètres et se rendre au restaurant

Députés voitures restaurant

Commentaires