Hortefeux a commandé deux nouvelles Citroën C6 dès son arrivée au ministère de l'Intérieur pour 100 000 euros

Brèves · 21 juil. 2009 à 19:15

Autoplus - Deux voitures pour 100 000 euros

Selon le magazine Autoplus, qui publie un dossier sur les voitures de fonction dans son numéro du 21 juillet, Brice Hortefeux aurait fait acheter deux nouvelles voitures neuves quelques jours après son arrivée au ministère de l'Intérieur. Dans un contexte de restriction budgétaire, le scoop tombe d'autant plus mal que la presse a relayé l'information. D'ordinaire, ce type d'information reste cloisonné, mais pas cette fois-ci. Plusieurs sites de presse ont relayé l'information, le démenti du ministère et la confirmation du journaliste d'Autoplus : Rue89, Arrêt Sur Images, Liberation, Le Parisien, entre autres.

Il faut dire que l'article d'Autoplus est sans concession : "D'entrée, il se paye 2 Citroën C6 !" "Le mardi 24 juin dernier, Brice Hortefeux fait son arrivée à l'Intérieur. Le lundi qui suit, Citroën reçoit de la place Beauvau une commande ferme de deux limousines C6, pour le "pool" de véhicules réservé au ministre. Pourtant, ce dernier détient déjà deux autos du même modèle, utilisées par Michèle Alliot-Marie (ex-locataire du lieu) et qui fonctionnent très bien. On redoute un caprice de Brice qui exigerait de bénéficier d'un cuir tout neuf ? Toujours est-il que ces deux nouvelles C6 coûteront près de 100 000 euros, quand deux jeux de housse auraient peut-être suffi".


Dès la parution de l'information, Brice Hortefeux, par le biais de son porte-parole, a démenti catégoriquement l'information d'Autoplus : "Brice Hortefeux n'a commandé aucun nouveau véhicule. Il a repris la voiture de fonction dont disposait Michèle Alliot-Marie. Une Citroën C6 avait été commandée avant son arrivée par l'administration, dans le cadre du renouvellement régulier du parc du ministère. Elle sera livrée fin 2009 et remplacera une autre voiture déjà en service depuis 2007, qui sera réattribuée".



Mais contacté par Rue89 et Arrêt Sur Images, le journal Autoplus maintient ses informations. Sur @si, Pierre-Olivier Savreux, le rédacteur en chef à Auto Plus, assure "C'est confirmé mot pour mot par Citroën (...) il y a bien deux voitures, commandées par Hortefeux (...) sur le papier, elles viennent remplacer les anciennes, mais elles seront quand même conservées à côté". A Rue89, l'auteur de l'article maintient ses informations : "Pour le journaliste, le ministère n'est « pas très malin » quand il affirme qu'il n'y a qu'une seule voiture, « puisque les grands ministères commandent toujours deux voitures, dont une "doublure" en cas de défaillance de la première ». Selon lui, « Les voitures ont été renouvelées avant le terme habituel, au bout de trois ans, en raison du remaniement. Mais si le ministère nous en apporte la preuve, facture à l'appui, je veux bien, à la rigueur, faire une précision dans le prochain numéro, pour dire qu'il s'agissait de MAM".


Pages Lues & Vues dans Autoplus, sur Rue89 et Arrêt Sur Images

Les voitures C6 d'Hortefeux

*** Ce n'est pas la première fois que l'on parle des voitures de fonction

Sur Politique.net, les voitures de fonction des politiques font régulièrement des arrêts par le site. Entre la voiture blindée au Kevlar de François Fillon et les 4x4 Nissan de Sarkozy, relisez nos différents articles sur le sujet...
- Voiture avec chauffeur : une tradition répandue à tous les niveaux de l'Etat
- François Fillon roule désormais dans une Citroën C6 blindée au Kevlar
- Le week-end de Sarkozy à Megève : 4x4 Nissan et 19 gardes du corps

D'autres articles sur l'automobile
- Insécurité : le tabou des statistiques des voitures brûlées
- Plan de relance de l'Automobile : le dopage artificiel de la prime à la casse
- Radars automatiques : une manne financière de 500 millions d'euros pour le privé

_____________________________________________________
Dépêche Politique Ignorée : Quand les députés réservent une voiture avec chauffeur pour faire 700 mètres

Commentaires