Le petit mensonge de Rama Yade pour justifier le financement de l'Air Force One de Sarkozy

Brèves · 1er avr. 2009 à 20:00

Rama Yade, Air Force One

Avant de partir pour l'Afrique, l'avion de Nicolas Sarkozy a connu un problème technique. L'information a d'abord été révélée par Bakchich : "un réacteur de l'airbus A319 présidentiel a pris feu...". Nicolas Sarkozy aurait échappé à un crash car la même mésaventure en plein vol aurait pu être mortelle.

Le Figaro raconte la scène : "LE DÉPART de Nicolas Sarkozy pour l'Afrique a été retardé d'une heure et demie mercredi à la suite d'un problème mécanique sur l'Airbus A319 à bord duquel il venait d'embarquer avec sa délégation officielle. Alors que l'avion présidentiel roulait sur la piste de la base aérienne militaire de Villacoublay, « nous avons entendu un gros bruit au moment de la poussée qui précède le décollage », a raconté au Figaro le député Patrick Balkany qui faisait partie de la délégation avec Christine Lagarde, Brice Hortefeux, Rama Yade et Alain Joyandet. « On a vu des flammes sortir d'un réacteur. Le commandant a arrêté l'avion. ».


Invitée dimanche dans le 13h15 de France 2, Rama Yade a raconté la scène et justifié le renouvellement de la flotte républicaine : "On a compris pourquoi le Président voulait changer la flotte depuis plusieurs mois, on ne dira pas que c'est par goût du luxe".



Rama Yade laisse donc entendre que les avions de la République sont trop vieux, en particulier l'A319 du président, ce qui justifie l'achat et les travaux d'équipement du nouvel avion, un A330, digne de l'Air Force One du président des Etats-Unis.

Mais dans l'article de sa version papier (l'article en ligne n'est qu'un résumé), Le Figaro explique non seulement que l'incident est courant mais en plus, l'A319 du président n'est pas vraiment ce qu'on appelle un vieil avion :

"Selon un ingénieur aéronautique et un pilote interrogés par Le Figaro, ce type d'incident, « sans gravité », est « relativement courant ». Air France en déplorerait au moins deux fois par mois. « L'avion peut voler et atterrir avec un seul moteur en état de marche. C'est prévu. Il arrive même que les passagers ne s'en aperçoivent pas. » Lorsque l'incident se passe avant le décollage, l'avion peut freiner. S'il a déjà décollé, il peut effectuer un tour au-dessus de l'aéroport et se poser. « C'est une procédure classique, pour laquelle les pilotes s'entraînent couramment », explique un spécialiste"

Utilisés mercredi, les deux A319 surnommés « Chirac » et « Jospin » car achetés lorsque ces derniers étaient en fonction, ont sept ans et sont donc considérés comme récents et en « bon état », selon un spécialiste. On ne commence à parler d'avion « ancien » qu'à partir de quinze ans. Enfin, bien que le président de la République se déplace beaucoup, ses avions volent infiniment moins que ceux d'une compagnie aérienne"


Les deux A319 sont donc récents, en bon état, mais Nicolas Sarkozy a tout de même décidé d'avoir son Air Force One dont le coût pourrait atteindre 28,5 millions d'euros selon Bakchich. Quant à Rama Yade, elle n'en finit plus d'essayer de se racheter après son refus de se présenter aux élections européennes.


Page Lue dans Le Figaro

Le Figaro et l'avion de l'avion de Sarkozy

*** Liens

- Nicolas Sarkozy veut son "Air Force One"
- L'histoire de la balle perdue dans l'Airbus de Nicolas Sarkozy
- Quand François Fillon inaugure le TGV Est en Falcon ministériel
- Compagnie aérienne de la République : 8 appareils et 4500 euros l'heure de vol
- Les voyages de Nicolas Sarkozy : entre 3 et 4 avions par déplacement
- Sarkozy et Villepin utilisaient les avions de la sécurité civile pour faire du tourisme
- L'avion de François Fillon a évité de justesse la collision avec un avion de tourisme
- Voyage en avion de Fillon : bilan carbone et coût d'un déplacement à caractère privé
- Quand un secrétaire d'Etat prend un Falcon de la République pour assister à un match de football
- Quand Christian Estrosi louait un jet privé pour 138 000 euros aux frais de l'Etat

_____________________________________________________
Droit de suite : Faire du tourisme avec les avions de l'Etat : Villepin dément, le Canard Enchaîné reste silencieux

Commentaires