Qu'est-ce le commandement intégré de l'OTAN ?

+ net · 18 mar. 2009 à 20:19

Commandement intégré de l'OTAN

Sans surprise, les députés ont voté le retour de la France dans le Commandement intégré de l'OTAN. Le vote était gagné d'avance puisque le gouvernement avait engagé sa responsabilité devant les députés de l'Assemblée nationale. Mais quelle est la portée de ce vote ? A quoi sert l'OTAN ? Qu'est-ce que le commandement intégré ?


Décryptage.

Qu'est-ce que l'OTAN ?

L'Organisation du Traité Atlantique Nord est une alliance militaire entre les Etats-Unis et les pays européens. Créée en 1949, l'OTAN était un instrument au service des américains dans le cadre de la Guerre froide. Le Monde était alors divisé en deux camps, l'Est, communiste, et l'Ouest, capitaliste. Formellement, l'OTAN assurait donc la sécurité des pays européens face à l'URSS. En cas d'agression militaire d'un des pays membres de l'OTAN, les autres pays se devaient de lui venir en aide.
En 1966, coup de théâtre, le général De Gaulle décide de prendre ses distances avec l'OTAN. La France quitte le commandement intégré afin de retrouver une plus grande indépendance par rapport aux Etats-Unis. Selon lui, l'OTAN entravait l'autonomie de décision indispensable à une puissance nucléaire.

Quels sont les organes de décision de l'OTAN ?

Le fonctionnement de l'OTAN est relativement complexe, les organes de décision et de commandement sont multiples :

Principales institutions
> Conseil de l'Atlantique Nord
> Groupe des plans nucléaires
> Comité des plans de défense

Principaux organismes du Comité des plans de défense
> Comité militaire
> Etat-major militaire international
> Commandement allié opérations
> Commandement allié transformation

La France n'avait jamais quitté le conseil de l'Atlantique Nord

Le principal organe de décision de l'OTAN est le "conseil de l'Atlantique Nord". C'est le pouvoir politique de l'OTAN où siègent les 26 pays membres. La France n'a jamais quitté cet organisme. Depuis 1949, la France participe donc à toutes les décisions prises par l'OTAN.

La France a quitté le groupe des plans nucléaires en 1966 et Nicolas Sarkozy ne veut pas y revenir

Au sein de l'OTAN, le groupe des plans nucléaires est l'organe de décision de la politique nucléaire des pays de l'OTAN. La France a quitté ce groupe en 1966 au nom de l'indépendance du pays. De Gaulle ne voulait pas soumettre la dissuasion nucléaire de la France aux décisions des Etats-Unis et de l'OTAN. Au nom de l'indépendance de la puissance nucléaire de la France, Nicolas Sarkozy n'a pas l'intention de réintégrer cet organe de décision.

La France va réintégrer le Comité des plans de défense et ses multiples organismes

Ce qu'on appelle le "commandement intégré de l'OTAN" est en fait le "Comité des plans de défense". C'est tout le commandement militaire de l'OTAN. Il comprend quatre départements : Comité militaire, Etat-major militaire international, Commandement allié opérations, Commandement allié transformation.
Le "comité militaire" est chargé de faire des recommandations stratégiques aux responsables politiques qui siègent au conseil de l'Atlantique Nord. "L'Etat-major militaire international" est chargé d'élaborer les tactiques militaires et d'évaluer la situation sur le terrain. Le "Commandement allié opérations" est responsable de toutes les opérations sur le terrain et de la mise en oeuvre de la tactique. Enfin, le "Commandement Allié Transformation" est responsable des structures de l'OTAN et de l'évolution de la doctrine militaire de l'Alliance.

Jacques Chirac avait déjà opéré un rapprochement

La France a toujours participé au Conseil de l'Atlantique Nord. De fait, elle n'a jamais quitté l'OTAN. En revanche, elle a délaissé le Groupe des plans nucléaires et le Comité des plans de défense. Si le retour de la France dans le premier organisme n'est pas d'actualité, c'est le retour de la France dans le Comité des plans de défense qui crée la polémique aujourd'hui. Certains y voient l'alignement de la France sur les Etats-Unis.
En réalité, la France avait déjà amorcé ce retour avec Jacques Chirac puisque depuis 1996, la France envoie un représentant au Comité des plans de défense. Nicolas Sarkozy va plus loin puisqu'il souhaite que la France réintègre tous les organismes du Comité des plans de défense et y occupe une place active.

*** Liens

Encyclopédie politique
- Les années De Gaulle

La France, l'OTAN, l'Afghanistan
- Qu'est-ce le commandement intégré de l'OTAN ?
- Les grandes lignes de la politique étrangère de Nicolas Sarkozy
- Défense 2020 : les nouvelles orientations stratégiques de la France
- Nicolas Sarkozy a-t-il ri jaune devant les soldats endeuillés en Afghanistan ?
- Afghanistan : pourquoi Nicolas Sarkozy a-t-il envoyé 1000 soldats supplémentaires ?
- En Afghanistan, la France dépense 200 millions d'euros pour l'armée et 11 millions pour l'aide sociale

_________________________________________
Buzz : Retraite : le régime très spécial des militaires

Commentaires

Real Time Analytics