Les objectifs du voyage de Nicolas Sarkozy au Maroc

Enquete · 23 oct. 2007 à 20:25

Sarkozy au Maroc

Pendant trois jours, Nicolas Sarkozy est en visite officielle au Maroc. Il s'agit de la première visite d'Etat de son quinquennat. Aujourd'hui, le président de la République était à Rabat pour rencontrer le roi Mohamed VI. Cette visite avait un double objectif : économique et politique. Le président de la République souhaiterait notamment créer une Union de la Méditerranée.

Revue de presse du mardi 23 octobre 2007

- La visite de Nicolas Sarkozy au Maroc (nouvelobs)
- Sarkozy donne rendez-vous aux pays méditerranéens en 2008 (Le Figaro)
- Nicolas Sarkozy appelle au Maroc à la tenue d'une nouvelle conférence euro-africaine (Le Monde)

Limiter l'immigration en aidant le Maroc à se développer économiquement

Le Maroc est le premier pays d'origine de l'immigration française. En France, actuellement, près de 500 000 Marocains vivent et travaillent. Pour réguler les arrivées, le chef d'Etat a annoncé qu'une conférence euro-africaine sur l'immigration et les problèmes liés au développement, sera organisé d'ici à l'année prochaine, dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne.
D'autre part, pour aider le Maroc à lutter contre la pauvreté, la France devrait faire un don de huit millions d'euros. L'objectif étant que le pays se développe et devienne concurrentiel. Un pays développé offre des débouchés aux entreprises françaises et permet aux marocains d'améliorer leur niveau de vie.

Un voyage à but lucratif : 3 milliards d'euros de contrat

Comme à chaque voyage officiel d'un chef d'Etat, Nicolas Sarkozy est venu au Maroc avec de nombreux industriels afin de passer des contrats avec le Maroc. Aujourd'hui, la France a signé des contrats d'un montant de trois milliards d'euros. Un regret néanmoins : le Rafale, avion de chasse, n'a pas été vendu.

Le projet d'une Union de la Méditerranée

Nicolas Sarkozy est aussi venu au Maroc proposer un partenariat, plus exactement une Union de la Méditerranée visant à créer un espace économique et politique commun. Le chef de l'Etat tient à ce projet bâti sur le modèle de l'Union Européenne.
L'objectif est d'aider les pays méditerranéens à se développer tout en permettant à la France et aux pays d'Europe comme l'Espagne d'améliorer les relations commerciales avec ces pays. L'autre objectif inavoué est de proposer une contrepartie à la Turquie qui souhaite rentrer dans l'Union Européenne. Nicolas Sarkozy est contre, et proposerait à la Turquie un partenariat privilégié dans le cadre de cette Union de la Méditerranée au lieu de la faire entrer dans l'UE.

*** Liens

- Les grandes lignes de la politique étrangère de Sarkozy
- Sarkozy/Poutine : une rupture dans la diplomatie ?
- Turquie : qui doit décider de son adhésion à l'Union Européenne ?
- La visite surprise de Bernard Kouchner en Irak
- Le voyage de Sarkozy en Bulgarie
- Libye : les coulisses de la libération des infirmières bulgares
- Pourquoi Cécilia Sarkozy refuse-t-elle de témoigner dans l'affaire Libyenne ?

_____________________________________________________
Quiz : Combien existe-t-il de commissions en France ? Au choix : 10, 150, 350 ?

Commentaires