Bilan du voyage de Sarkozy en Bulgarie

Brèves · 4 oct. 2007 à 20:12

Sarkozy en Bulgarie

Nicolas Sarkozy s'est rendu en Bulgarie, avec le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet, pour une visite éclair d'une journée à Sofia. Le président Gueorgui Parvanov a invité le chef d'Etat français pour le remercier de son rôle décisif dans la libération du médecin et infirmières incarcérés en Libye.


La journée a commencé par les honneurs militaires : les hymnes français et bulgare ont été chantés, les troupes ont défilé devant les présidents. Nicolas Sarkozy a déposé une gerbe au pied de la statue du soldat inconnu. Enfin, le chef d'Etat bulgare lui a offert le grand ruban de la Stana Planina, en signe de remerciement. Au cours de sa journée en Bulgarie, le chef d'Etat a rencontré les étudiants de l'université Saint-Clément d'Ohrid, le Premier ministre Serguei Stanichev et les anciens détenus. La chanteuse, Sylvie Vartan, d'origine bulgare, qui s'était engagée pour la libération des prisonniers, a accompagné le président dans ces visites.


Tandis que c'est Cécilia Sarkozy qui a raccompagné les anciens détenus (condamnés pour avoir inoculé le virus du sida à des enfants) dans leur pays le 24 juillet dernier, elle a décliné l'invitation du président bulgare, craignant de raviver les polémiques sur son intervention dans une mission gouvernementale. On se souvient en effet que l'opposition a demandé des comptes au président de la République et notamment la création d'une commission parlementaire. Nicolas Sarkozy a refusé que son épouse comparaisse devant cette commission expliquant que sa présence en Libye a été « un atout décisif » dans les négociations, « elle a facilité l'établissement d'un contact direct et personnel avec le colonel Khadafi, ce qui était essentiel pour débloquer la situation ». Il ne voit donc pas ce que l'opposition peut reprocher à la présence de la première dame de France dans une affaire de si haute importance. Les députés, de leur côté, examineront l'installation de la commission parlementaire le 11 octobre prochain.

Retour sur...

> Libye : les coulisses de la libération des infirmières bulgares

Dossier Libye

*** Liens

- Cécilia Sarkozy, une femme libre dans l'ombre et la lumière
- Pourquoi Cécilia Sarkozy refuse-t-elle de témoigner ?

Commentaires