Un déplacement de Hollande en province coûte 41 000 euros et mobilise plus de 200 policiers et gendarmes

Enquete · 30 oct. 2014 à 11:39 · Commentaires 0

Hollande, déplacement en province

L'exercice est classique : en chute dans les sondages, le président doit "renouer" avec le peuple. Des déplacements en province sont alors organisés : dans les usines, dans les entreprises, aux contacts des élus locaux, des associations, avec, si possible, un bain de foule pour que les images soient reprises dans les journaux télévisés. François Hollande n'échappe pas à la règle : malgré un agenda international surchargé, il a prévu une série de déplacements en province dans ses prochaines semaines. Le dernier en date a eu lieu à Angoulême.

Et contrairement aux impressions données par les images des JT, ce ne sont pas de simples déplacements de terrain avec un président entouré par trois ou quatre gardes du corps. A Angoulême, pour trois heures sur place, "200 à 300 fonctionnaires, gendarmes et policiers, ont été mobilisés pour éviter tout dérapage", explique Le Parisien. Des renforts ont même été acheminés de Bordeaux. Une logistique particulièrement coûteuse : "En France, en 2013, il a effectué 56 déplacements pour un coût de 2,3 millions d'euros, soit un coût moyen de 41 000 euros par déplacement", explique le député René Dosière, spécialisé dans le budget de l'Elysée.


41 000 euros et plus de 200 policiers pour un simple déplacement en province de trois heures ? Oui, et le pire, c'est que Hollande a fait des efforts pour diminuer ces coûts. Car en 2011, les 77 déplacements de Nicolas Sarkozy avaient coûté... 9,7 millions d'euros, soit 126 000 euros par déplacement. Sans aucun effet sur les sondages.


*** Source
- Éric Hacquemand, "Le président bunkérisé à Angoulême", Le Parisien, 09.10.2014



_____________________________________________________

Sarkozy dans la Drôme

>> Déplacement de Sarkozy dans la Drôme : l'aérodrome n'était pas adapté à l'Airbus présidentiel

Sarkozy a Chaumont

>> Pour faire 262km, Nicolas Sarkozy avait besoin d'un Airbus présidentiel, de deux hélicos et de deux voitures blindées

Hollande vote à Tulle

>> Municipales à Tulle : quand François Hollande prend un Falcon pour aller voter, cela coûte entre 9 000 et 15 000 euros

Commentaires