Ségolène Royal fait sa pub dans le métro parisien pour 80 000 euros

Enquete · 9 mar. 2009 à 11:44

Ségolène Royal, publicité dans le métro

Cherchez l'erreur. Depuis plusieurs jours, le métro parisien est recouvert d'une publicité pour la région Poitou-Charentes. Ce n'est pas la première fois qu'une région vante ses atouts. Mais d'ordinaire, ce type de publicité vise à promouvoir une région touristique. Or, cette fois-ci, la campagne est bien politique puisqu'il s'agit de faire la publicité de la politique écologique de la région Poitou-Charentes, présidée par Ségolène Royal. Mais pourquoi faire cette campagne à Paris ? Est-ce de la publicité pour la région Poitou-Charentes ou pour sa présidente, Ségolène Royal ? Manifestement, l'information n'intéresse pas beaucoup. Seule la Nouvelle République et le blog de l'Express ont évoqué cette campagne de publicité sans précédent.

Revue de presse du lundi 09 mars 2009

- La Nouvelle République : Photovoltaïque : une pub nationale dans le métro
- La Nouvelle République : Le mystère des affiches de Ségolène Royal à Solférino
- Blog de l'Express : Royal s'offre une campagne écolo dans le métro

Le conseil régional de Poitou-Charentes a adopté un plan énergie solaire

"Croissance verte. C'est le moment : venez innover venez innover en Poitou-Charentes". C'est le slogan qui est visible par les usagers du métro parisien depuis le 23 février. Le conseil régional de Poitou-Charentes a financé une campagne de publicité inédite, pour un coût de 80 000 euros, afin de vanter la politique écologique de la région.
La Région va disposer d'une enveloppe de 400 millions d'euros pour développer l'énergie solaire en Poitou-Charentes. Financé par la BEI (banque européenne d'investissement) et le Crédit agricole, ce plan énergie solaire ne va rien coûter aux contribuables. Il va permettre à la région de mobiliser 400 millions d'euros de prêts pour inciter les entreprises, les collectivités locales, les organismes publics à installer des panneaux photovoltaïques sur leurs bâtiments. Concrètement, les investisseurs privés (entreprises, collectivités, associations) pourront emprunter au Crédit agricole et 25 % de l'emprunt sera garanti par la Région.

Une publicité pour la région Poitou-Charentes... dans le métro parisien

Pour attirer des investisseurs privés et faire de la région Poitou-Charentes une région pilote de la croissance verte, créatrice d'emplois, le conseil régional a donc financé une campagne de publicité... à Paris ! Depuis le 23 février, près de 1 530 emplacements ont été réservés dans les couloirs du métro parisien. Impossible d'y échapper, puisque les affiches de 250 x 150 cm se succèdent trois par trois. Sur l'affiche, l'appel aux investisseurs est lancé : "voiture électrique, maison écologique, lycée Kyoto, agriculture biologique".
Mais pourquoi avoir choisi le métro parisien comme principal lieu de la campagne de publicité ? Officiellement, il s'agit d'attirer des investisseurs extérieurs en Poitou-Charentes. Toutefois, on peut difficilement ignorer le lien entre cette campagne parisienne et celle qui est la tête de l'exécutif de la région Poitou-Charentes : Ségolène Royal. En finançant une campagne de publicité à 80 000 euros, le conseil régional offre à Ségolène Royal un moyen pour elle de vanter sa politique, dans l'espoir de la transposer à l'échelle nationale, notamment au moment de la campagne présidentielle. Entre autopromotion et campagne d'intérêt public, la frontière est floue. D'ailleurs, en guise de petit pied-de-nez à ses "amis" du Parti Socialiste, des affiches ont été installées sur le quai de la rue de Solferino, siège du Parti, sans que le réseau publicitaire n'en soit informé.

Publicité - Poitou Charentes dans le métro

Des affiches sur les quais du métro Solferino, siège du PS

C'est la République du Centre qui a révélé l'information : "Le réseau choisi - baptisé « Super 3 » - fait ainsi se succéder trois affiches de 250 x 150 cm. Mystérieusement, trois de ces affiches ont été placardées en dehors de ce réseau, sur des emplacements situés sur les quais de la station Solferino qui accueillent habituellement et exclusivement des affiches de format 4 x 3 m. Chez Metrobus qui commercialise les surfaces publicitaires du métro, le service communication parle de « mystère » et assure : « Pour notre service planning ces trois affiches n'existent tout simplement pas ! »"
Comme le souligne le quotidien, ces affiches ne passent pas inaperçues auprès des militants socialistes qui se rendent au siège du PS.

A quand une campagne de publicité de la politique de Delanoë à Paris ou de Martine Aubry à Lille sur des panneaux publicitaires à Poitiers ?

Affiche - Métro Solferino

*** Liens

Publicité & Politique
- Le gouvernement fait sa propre publicité pour 4,33 millions d'euro
- La campagne de pub avait déjà été rodée pendant les municipales
- Le gouvernement va financer une campagne de publicité pour promouvoir le RSA
- Quand la publicité récupère les politiques : Sarkozy, Villepin, Bayrou...
- Nicolas Sarkozy, vedette de la campagne publicitaire de Lastminute.fr
- Publicité : la condamnation de Ryanair à 60 000 euros d'amende
- En 2007, le candidat Sarkozy promettait plus de publicité sur France Télévisions

_____________________________________________________
Politique.net : quand le publicitaire de l'Elysée nous écrit...

Commentaires