Vincent Bolloré, le nouvel ami milliardaire de Nicolas Sarkozy

Thematiques · 26 déc. 2007 à 22:37

Vincent Bolloré

Ne craignant aucune polémique, le président de la République a récidivé. Après l'escapade maltaise du mois de mai, voici le séjour égyptien en palace. Dans les deux cas, Nicolas Sarkozy a voyagé gratuitement à bord du Falcon 900 de Vincent Bolloré. En mai, il s'était même payé le luxe de faire une croisière de quelques jours à bord du yacht du milliardaire. Pourquoi Nicolas Sarkozy voyage-t-il gratuitement à bord du jet privé du milliardaire ? Quels sont les liens entre les deux hommes ? Ses voyages gratuits ont-ils des contreparties commerciales ?

Un ami de 20 ans ?

En mai dernier, Nicolas Sarkozy avait tenté de justifier l'invitation du milliardaire : "Cela fait vingt ans qu'il m'invite et vingt ans que je refuse". En réalité, Nicolas Sarkozy n'est pas un proche de longue date du milliardaire Vincent Bolloré. Selon Le monde en date 11 mai 2007, ils se connaissent depuis plusieurs années mais sans être très proches. Le rapprochement date de seulement quelques mois et a eu lieu grâce à Gérard Longuet. Ce sénateur UMP et conseiller politique de Sarkozy est l'ancien beau-frère de Vincent Bolloré.

Bolloré, un patron au groupe atypique

Vincent Bolloré est à la tête d'un groupe fondé par des membres de sa famille au début du XIXe siècle. Sa famille avait fondé en Bretagne le papier à cigarettes OCB : une PME dont le nom, OCB, signifie Odet-Cascadec-Bolloré. Depuis, le groupe s'est considérablement diversifié. Avec un chiffre d'affaires d'environ 6 milliards d'euros et un effectif de 32 000 personnes réparties partout dans le monde, le groupe Bolloré est présent dans les transports, la logistique et le fret maritime, l'industrie énergétique. Et depuis peu, dans les médias et la publicité.

Un homme d'affaires spécialiste des coups d'éclat

Depuis que Vincent Bolloré a racheté la papeterie familiale en 1981, il a diversifié à tout va en multipliant les coups d'éclat et les plus values rapides. A chaque fois, la méthode est la même : il lance des raids boursiers inamicaux pour tenter de s'emparer d'une entreprise, puis revend les actions rapidement lorsque le cours est au plus haut. C'est ainsi qu'il réalisa des plus-values records en revendant des titres de Bouygues ou Pathé. A chaque fois, le gain dépasse la centaine de millions d'euros. Dernier fait d'arme de ce type : la participation à hauteur de 26% dans Vallourec, leader mondial du tube sans soudure. En 2006, il se retire du groupe et revend ses actions pour une plus-value de 541 millions d'euros.

Vols en Falcon 900 : un coût de plusieurs dizaines de milliers d'euros

Vincent Bolloré et Nicolas Sarkozy se sont donc rapprochés ces derniers mois. En mai 2007, le milliardaire a proposé à Nicolas Sarkozy de passer quelques jours sur son yacht de luxe de 60 mètres de long disponible à la location pour 173 000 euros par semaine. Situé au large de Malte, Nicolas Sarkozy s'était rendu sur place en jet privé affrété par le milliardaire.
Pour son déplacement en Egypte, le président de la République a donc récidivé. Alors qu'il s'agit d'un séjour à titre privé, le chef de l'Etat et ses proches se sont rendus au pays des pyramides à bord du Falcon 900 de Vincent Bolloré. Selon Libération, d'après une information reprise par le NouvelObs, un tel vol aller-retour coûte au total environ 50 000 euros. Il faut compter 6 000 euros de l'heure de vol, plus les frais d'immobilisation de l'appareil.

Les contreparties ?

Par deux fois, le chef de l'Etat a donc voyagé gratuitement, aux frais de Vincent Bolloré. Si les liens entre un élu de la nation et un milliardaire peuvent choquer, la question des contreparties se posent de façon encore plus aigue. Au-delà de l'amitié, les "cadeaux" chiffrés à plusieurs dizaines de milliers d'euros à Nicolas Sarkozy suscitent de nombreuses interrogations. Quelles peuvent être les contreparties ?
Ces dernières années, le groupe Bolloré a commencé à constituer un pole média : lancement de Direct 8 en 2005, des journaux gratuits Direct Soir et Matin plus. Le groupe est aussi devenu actionnaire à hauteur de 44% de l'institut de sondage CSA. Or, dans ce secteur des médias, le groupe Bolloré fait figure de nocive, bien loin derrière Bouygues (TF1 et Bouygues Telecom) et Lagardère (Europe1, Paris Match..). Or, justement, Martin Bouygues et Arnaud Lagardère sont des proches de Nicolas Sarkozy. Martin Bouygues a été le témoin de mariage de Nicolas et Cécilia Sarkozy. Pendant longtemps, Nicolas Sarkozy a aussi entretenu des relations étroites avec Arnaud Lagardère.
Par conséquent, on peut supposer que ces trois patrons, rivaux, cherchent à s'assurer la bienveillance de l'Elysée pour développer leurs activités. Vincent Bolloré étant moins proche de Nicolas Sarkozy que les deux autres, les largesses de ces derniers mois illustrent un net rapprochement entre le milliardaire et le nouveau président de la République. En outre, contrairement à ce qui avait été affirmé en mai dernier, le groupe Bolloré a quelques contrats avec l'Etat, notamment dans le domaine de l'énergie et des transports.

Quelles que soient les raisons des "offrandes" du milliardaire au président de la République, la désinvolture du chef de l'Etat face à toutes ces questions d'argent peuvent choquer. Après avoir prolongé son salaire de ministre l'Intérieur jusqu'en décembre 2007 et obtenu une augmentation de salaire conséquente à partir de janvier 2008, Nicolas Sarkozy ne rechigne devant aucune provocation en s'affichant comme l'ami des milliardaires.



*** Sources
- Daniel Sauvaget, "L'ex-roi du papier à cigarettes, nouvel empereur des médias ?", Acrimed, 17 novembre 2004
- Dominique Buffier et Laurence Girard, "Le jeu politique de Vincent Bolloré", Le Monde, 11 mai 2007
- Alice Antheaume et Laure de Charette, "Qui est Vincent Bolloré ?", 20 minutes, 8 mai 2007
- Laure Equy, "Bolloré voyagiste généreux pour le chef de l'Etat", Libération, 26 décembre 2007

*** Liens

- Le voyage de Sarkozy en Egypte pour les fêtes de Noël
- Sarkozy à Malte : les coulisses d'un fiasco médiatique
- La polémique sur l'augmentation de salaire de Sarkozy
- Nicolas Sarkozy perçoit toujours son salaire de ministre de l'Intérieur
- Jacques Chirac, une retraite à 30 000 euros par mois

_____________________________________________________
Quiz : Quel homme politique a des liens avec la famille Colonna ?

Commentaires