La polémique sur l'augmentation de salaire de Sarkozy

Enquete · 30 oct. 2007 à 19:38

Le salaire de Sarkozy

La presse s'est emparée de l'affaire et la polémique enfle. Les députés s'apprêtent à voter une augmentation de salaire à Nicolas Sarkozy de l'ordre de 140%. Actuellement, Nicolas Sarkozy perçoit un salaire brut de 8000 euros en tant que président de la République, c'est-à-dire quasiment deux fois moins que son Premier ministre, François Fillon. Anomalie de la Ve République : le chef de l'Etat est moins bien payé que son Premier ministre ou que ses ministres. L'alignement du salaire du numéro 1 sur le numéro 2 apparaît légitime. Sauf que cela correspond à une hausse de 140%. Inadmissible selon l'opposition dans un contexte de stagnation du pouvoir d'achat pour l'ensemble des salariés.

Revue de presse du mardi 30 octobre 2007

- Le salaire du président devrait plus que doubler (Le Figaro)
- Avance sur salaire présidentiel (Libération)
- Une hausse de 140 % du salaire du président de la République adoptée en commission (Le Monde)

Le président de la République est moins bien rémunéré qu'un ministre

La constitution de la Ve République recèle de nombreuses anomalies. Parmi elles, la fixation des rémunérations des membres du pouvoir exécutif. Les rémunérations du Premier ministre et des ministres sont fixées par le parlement. Mais au nom de la séparation du pouvoir, la rémunération du président de la République était fixée... par lui-même.
Aujourd'hui, le salaire du chef de l'Etat est prélevé sur le budget global de l'Elysée. Cela permet de mélanger dépenses privées et publiques allégrement. Son salaire s'apparente donc à de l'argent de poche. Il s'élève à 8 000 euros brut. Or, le salaire du Premier ministre, fixé par le parlement, est de 14.520 euros brut mensuels, plus 4 170 euros d'indemnités, soit un peu plus de 18 000 euros au total. Quant aux ministres, ils gagnent 13.905, 82 € brut.
Autrement dit, le président de la République gagne moins qu'un ministre, et deux fois moins que le Premier ministre.

Les députés augmentent le salaire de Sarkozy de 140%

Les députés UMP ont donc décidé d'aligner le salaire du président de la République sur celui du Premier ministre. Ainsi, le président qui touchait jusqu'à présent 101.488 euros brut par an, touchera 240.000 euros, soit une augmentation de près de 140%.
Et voilà comment un alignement qui relève du bon sens institutionnel (un président payé autant que son numéro 2) apparaît comme une provocation dans un contexte de rigueur budgétaire et salariale. Une augmentation progressive aurait sans doute été mieux comprise.

Nicolas Sarkozy prône la transparence de son salaire et du budget de l'Elysée

En déplacement en Corse, le chef de l'Etat a voulu mettre un terme à la polémique en expliquant qu'il souhaitait la transparence à la fois sur son salaire et sur le budget de l'Elysée. Il a ainsi déclaré : "Jusqu'à présent, le président de la République cumulait son salaire et sa retraite. Moi je ne veux pas de ça. Il n'est pas question que ce soit moi qui fixe la rémunération du président de la République". Le budget de l'Elysée devrait également tripler car les salaires de près de 800 fonctionnaires "prêtées" par d'autres ministères vont être financées par l'Elysée au nom de la transparence du budget. Le budget de l'Elysée devrait donc passer de 30 millions d'euros à 100 millions d'euros.

Une augmentation qui divise la gauche

Le groupe socialiste à l'Assemblée nationale a jugé que l'augmentation n'était pas opportune à l'heure où de nombreux citoyens connaissent de grandes difficultés à boucler leurs fins de mois. Dans le même temps, le député socialiste René Dosière, qui s'est spécialisé sur les questions budgétaires du fonctionnement du palais de l'Elysée, estime que l'augmentation est logique et répond à un besoin de transparence. Un président de la République doit être payé autant qu'un Premier ministre.

Malgré cette prise de position, la polémique est trop belle pour le PS pour ne pas stigmatiser un président de la République qui a souvent affiché ses attributs de fortune sans complexe, comme lors des ses vacances luxueuses aux Etats-Unis ou lors de sa retraite sur un yacht à Malte en mai 2007.

*** Liens

- Le budget de l'Elysée a été multiplié par 9 sous Jacques Chirac
- Le problème du budget de l'Elysée
- L'Elysée, un château entretenu par les autres ministères
- Les résidences du président de la République
- Jacques Chirac, une retraite à 30 000 euros par mois

_____________________________________________________
Quiz : Quel est l'écart entre l'espérance de vie d'un ouvrier et celle d'un cadre ? 2 ans ? 4 ans ? 6 ans ?

Commentaires