Les résidences du président de la République

Thematiques · 15 mai 2007 à 22:30

Les résidences du président de la République

La passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac aura lieu mercredi à l'Elysée. Le palais de l'Elysée, rue du Faubourg Saint Honoré à Paris, est le coeur du pouvoir : le président vit sur place et il y travaille. Mais officiellement, ce n'est pas la seule résidence du chef de l'Etat. Château de Rambouillet, grands domaines, fort de Brégançon : revue de détails des autres lieux de résidence.

Le palais de l'Elysée

Cet hôtel particulier, situé au 55 rue du Faubourg Saint Honoré, a été construit au début du XVIIIe siècle. Depuis 1875, c'est la résidence officielle du président de la République.
A sa prise de fonction en 1958, De Gaulle a envisagé de déménager la résidence du président de la République aux Invalides ou au château de Vincennes. Il trouvait le lieu inadapté à l'exercice du pouvoir. Finalement, il préféra abandonner le projet. Depuis, tous les chefs d'Etat qui s'y sont succédé ont procédé à des aménagements. L'intérieur du palais de l'Elysée a donc considérablement évolué depuis le début du siècle.

Palais de l'Elysée

L'hôtel de Marigny à Paris

Méconnu du grand public, l'hôtel de Marigny est situé juste à côté du palais de l'Elysée. Propriété de l'Etat depuis 1972, il sert de résidence d'accueil des chefs d'Etat étrangers.

Hotel de Marigny

Le château de Rambouillet

Le château de Rambouillet devient officiellement résidence présidentielle le 23 février 1886, sous la IIIe République. Félix Faure en fait notamment sa résidence d'été. Sous Pompidou et Giscard d'Estaing, des chasses présidentielles ont été organisées dans le grand parc de 800 hectares.
En 1975, Giscard d'Estaing choisit ce lieu pour le premier sommet des pays industrialisés. En 1978, lorsque le risque d'une cohabitation apparaît au moment des Législatives, Giscard d'Estaing envisage de s'y installer pour se tenir à l'écart de Paris, prévoyant de se rendre à l'Elysée uniquement pour le conseil des ministres. Finalement, les Législatives ont été remportées par la droite et le président est resté à l'Elysée.
Depuis les années 1980, plusieurs sommets ont eu lieu dans cette résidence paisible. En 1999, les négociations sur le Kosovo ont eu lieu au château de Rambouillet.

Château de Rambouillet

Le fort de Brégançon, résidence d'été

Situé sur la commune de Bormes-les-Mimosas entre Hyères et Le Lavandou, le Fort de Brégançon se dresse sur un piton rocheux de 35 mètres d'altitude. Depuis janvier 1968, c'est la résidence d'été officielle du président de la République. Tous les présidents y ont séjourné régulièrement : Pompidou pendant l'été, Giscard d'Estaing y allait aussi à la Pentecôte, Mitterrand y a reçu le chancelier allemand Helmut Kohl, Jacques Chirac y a séjourné très régulièrement l'été et à Pâques.

Fort de Brégançon

De grands domaines dans les Yvelines et l'Essonne

La présidence de la République possède un domaine de 400 hectares à Marly-le-Roi dans les Yvelines depuis 1932. Le général de Gaulle y a séjourné quelques jours en 1946 après s'être retiré du pouvoir.
Le domaine de Souzy-la-Briche se trouve quant à lui dans l'Essonne. Pendant longtemps, cette résidence privée est restée inconnue du grand public. Mitterrand y séjournait pourtant le week-end. C'est le journal Libération, en 1994, qui a révélé l'existence de cette résidence en cherchant la trace du cheval offert par le président du Turkménistan à François Mitterrand et qui se trouvait au domaine de Souzy-la-Briche. Après la mort de Mitterrand, on a également appris que la confidentialité de cette résidence était liée à la présence de sa fille, Mazarine Pingeot, certains week-ends.

*** Liens

- Le budget de l'Elysée
- L'Elysée, un château entretenu par les autres ministères

Commentaires