Xavier Darcos veut supprimer l'école le samedi

Brèves · 27 sep. 2007 à 19:49

L'école, le samedi

Xavier Darcos a annoncé aux fédérations de parents d'élèves du public qu'il n'y aurait plus cours le samedi matin pour les enfants de l'école prochaine. Appliquant les méthodes du président de la République, il souhaite que ce projet s'applique le plus rapidement possible, à savoir dès la rentrée prochaine. Pourtant, il n'a pas encore finalisé toutes les modalités de cet aménagement. En effet, que faire des trois heures supprimées ? Plusieurs possibilités s'offrent au ministre de l'Education. D'abord, il pourrait supprimer purement et simplement ces heures ou les transférer au mercredi matin (certaines écoles du primaire appliquent déjà ce système) ou réduire la pause du déjeuner. Xavier Darcos souhaiterait éviter l'application de la semaine à quatre jours (avec réduction des vacances scolaires d'été) même si cela se pratique déjà auprès de 1.35 millions d'écoliers.


Si Xavier Darcos veut supprimer les cours du samedi matin, les établissements scolaires, eux, doivent demeurer ouverts à tous les enfants qui souhaiteraient pratiquer des activités culturelles, artistiques ou sportives. Il est donc à supposer que les enseignants seront mis à contribution pour animer ces ateliers. Les fédérations de parents d'élèves voient évidemment d'un bon oeil ce dispositif.


La FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves) est opposée à l'idée de supprimer les trois heures du samedi matin. Selon elle, la meilleure solution serait de les placer le mercredi matin. Un sondage Opinion Way indique que 80% des parents, 62% des élèves et 59% des enseignants préfèreraient qu'il n'y ait pas classe le samedi matin. Les parents d'élèves expliquent ainsi que leurs enfants ont besoin d'une vraie pause en fin de semaine. La raison la plus invoquée est celle que les cours le samedi matin empêchent tout départ en week end. De leur côté, les enseignants constatent un fort taux d'absentéisme dû également aux aménagements pratiqués par les parents divorcés. Néanmoins, les membres de la Peep (Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public) n'approuvent qu'à 50% le projet de Xavier Darcos. Si les élèves ont cours le samedi, ils sont libres le mercredi, ce qui permet une meilleure répartition des temps de travail et de pause sur une semaine. Les enfants sont donc moins surmenés, plus concentrés.

Retour sur...

> Lettre aux enseignants : le projet éducatif de Nicolas Sarkozy

L'école de Sarkozy

*** Liens

- Education nationale : un ministère créé en 1932
- Lettre aux enseignants : le projet éducatif de Nicolas Sarkozy
- Fonction publique : un plan de rigueur qui ne dit pas son nom
- Michel Rocard participe à la commission de la valorisation du métier d'enseignant
- Les conséquences des suppressions de postes dans l'éducation
- La réforme de la carte scolaire dès septembre 2007
- Le projet de réforme des Universités est révisé

Commentaires