Université d’été du Medef : le projet économique de Sarkozy en 5 points

Revue de presse · 31 août 2007 à 12:49

Le projet économique de Sarkozy

Pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, un président de la République s'est rendu à l'Université d'été du Medef, le syndicat des patrons. Dans son discours, Nicolas Sarkozy a fait la liste des principales pistes de réflexion de son gouvernement pour préparer le deuxième projet de loi sur l'économie après le "paquet fiscal" de juillet dernier. Si la commission Attali est chargée de faire des propositions concrètes, le président de la République a déjà une idée des mesures qui pourraient relancer la croissance.

Revue de presse du 31 Août 2007

La presse revient aujourd'hui sur le discours de Nicolas Sarkozy prononcé à l'Université du Medef. Sur ce sujet, le clivage entre les journaux de droite et de gauche est flagrant. La Figaro évoque "le volontarisme économique de Sarkozy". A Libération, le jugement est sévère : "Au Medef, Sarkozy assure le show avec trois fois rien". Le Monde quant à lui publie une analyse de son discours : "35 heures, licenciement à l'amiable, Suez-GDF... : les intentions de M. Sarkozy".

1. Pourquoi fusionner l'Unedic et l'ANPE ?

Aujourd'hui, il existe une institution qui verse des allocations aux chômeurs (Unedic, 14 000 agents) et une organisation qui aide les chômeurs à retrouver un emploi (ANPE, 23 000 agents). Le chef de l'Etat a annoncé la fusion de ces deux organismes. Cette fusion s'inscrit dans le cadre d'une modernisation des services pour une plus grande efficacité. L'objectif caché est de soumettre davantage encore le versement d'une allocation à la condition de rechercher réellement un emploi.

2. Qu'est-ce qu'un crédit d'impôt recherche ?

Nicolas Sarkozy a confirmé l'augmentation du crédit d'impôt recherche. Désormais, les entreprises qui investissent dans la recherche pourront recevoir une réduction d'impôt de 30% par rapport aux sommes investies, c'est ce qu'on appelle un crédit d'impôt. Le fisc aura 3 mois pour statuer si une entreprise peut prétendre à ce crédit d'impôt. Seul bémol, puisque c'est le fisc qui octroie ce droit, les entreprises qui en bénéficient sont souvent l'objet de contrôles fiscaux répétés pour vérifier si elles font bien des dépenses de recherche.

3. Que signifie "assouplir les 35 heures" ?

Dans le premier projet de loi sur la croissance adoptée en juillet, le gouvernement a augmenté le volume d'heures supplémentaires pour permettre aux employés de "travailler plus, pour gagner plus". Assouplir les 35 heures revient à permettre aux entreprises de distribuer des heures supplémentaires pour que les salariés travaillent davantage. Selon Nicolas Sarkozy, "un Français consacre 48 % de son temps de vie au travail, contre 58 % pour un Britannique et 60 % pour un Danois". C'est ce qui expliquerait que la croissance économique soit moins forte en France. Le chef de l'Etat a donc annoncé un nouvel assouplissement des 35 heures sans en préciser les modalités.

4. Les ménages consomment-ils suffisamment ?

La croissance économique française s'appuie essentiellement sur la consommation des ménages alors que dans les autres pays, la croissance est davantage liée aux exportations. Nicolas Sarkozy souhaite conforter cet atout en incitant les particuliers à consommer davantage. Pour cela, il souhaite plus de transparence sur les prix, notamment en réformant le mode de calcul de l'indice des prix devenu obsolète. L'autre piste de réflexion est l'ouverture des magasins le dimanche. Les entreprises le souhaitent, les salariés le craignent. Si la rémunération serait plus forte, l'ouverture le dimanche est confrontée à l'hostilité des syndicats qui craignent que ce jour travaillé ne soit imposé à terme aux salariés, remettant en cause le traditionnel repos dominical et l'équilibre familial.

5. Quel bilan tiré de ces annonces ?

Si les chefs d'entreprise se sont montrés satisfaits de ce discours volontariste, les commentateurs restent dubitatifs sur cette succession d'annonces dont les mesures étaient déjà connues. Il s'agissait avant tout d'un discours de principes, les mesures précises devant être élaborées notamment par la commission Attali.

*** Liens

Encyclopédie
- Qu'est-ce qu'une TVA sociale ?
- Qu'est-ce que la commission des finances ?

Actualités
- Economie : comment expliquer la crise financière de l'été ?
- Les mesures de Fillon pour relancer l'investissement
- Comment expliquer la forte popularité de Nicolas Sarkozy ?
- Les grandes lignes de la politique étrangère du président

Vidéo
- Les vacances de Sarkozy, le feuilleton de l'été

Commentaires

Real Time Analytics