Le mensonge du ministre de la Défense : Le Drian va bien toucher des indemnités du Conseil régional pour un salaire cumulé de 12 601 euros par mois

Enquete · 11 jan. 2016 à 09:35 · Commentaires 0

Jean-Yves Le Drian cumule

Voilà un mensonge assez ahurissant. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a été élu président du Conseil régional de Bretagne. Contrairement à la promesse faite par François Hollande d'interdire à ses ministres de cumuler les mandats, Le Drian va cumuler. Mais il a annoncé qu'il ne cumulerait pas ses indemnités de ministre et celles de président du Conseil régional qui devaient lui rapporter 5 512 euros brut par mois. C'est en tout ce qu'expliquait Le Point, le 29 décembre 2015 :

Le Drian


Dans cet article, Le bras droit de Le Drian expliquait même que "l'abandon des indemnités de président durera tant que Jean-Yves Le Drian assumera sa double responsabilité" à la région Bretagne et au ministère de la Défense. Beau prince ? Pas vraiment. Car selon Le Canard enchaîné, si Le Drian a renoncé à son indemnité de président du Conseil régional, il touchera bien des indemnités de conseiller régional. Soit 2 661 euros d'indemnités par mois. Une somme a ajouté à son salaire de ministre, d'un montant de 9 940 euros par mois. Au total, Le Drian va donc gagner 12 601 euros.

Certes, il a renoncé à l'indemnité la plus élevée, celle de président du Conseil régional. Mais, en réalité, Le Drian n'avait pas le choix : la loi du 14 avril 2011 plafonne à 2 757 euros les indemnités supplémentaires que peuvent percevoir les ministres en cas de cumul. Conclusion : Le Drian ne pouvait pas cumuler son salaire de ministre avec celui de président du Conseil régional. Par rapport au plafonnement légal, Le Drian a simplement consenti à un effort de... 96 euros. Royal.


*** Sources
- Olivier Pérou, "Le Drian renonce à ses indemnités de président de région", Le Point, 29.12.2015
- I. B., "Galettes bretonnes", Le Canard enchaîné n°4967, 06.01.2016

Le Drian - Galettes bretonnes - Le Canard enchainé



_____________________________________________________

Pays-bas, paradis fiscal

>> Le ministère de la Défense aime bien les paradis fiscaux

Le téléphone crypté du gouvernement

>> Selon Le Canard enchaîné, le téléphone crypté du gouvernement a coûté 30 millions d'euros, mais il n'a pas de répertoire

Pas de banlieue pour le ministre de la Défense

>> Déménagement du ministère de la Défense : les services iront en banlieue, le ministre restera dans les dorures de l'hôtel de Brienne

Louvois, Logiciel à vocation interarmées de la solde

>> Le ministère de la Défense a dépensé 470 millions d'euros dans un logiciel qui ne marche pas

Mirage et nouvelle guerre froide

>> Et si on supprimait les bombardiers nucléaires pour économiser 250 millions d'euros par an (et accessoirement mettre fin à la guerre froide) ?

Anciens combattants

>> Et si on supprimait le secrétariat d'Etat aux Anciens combattants pour économiser plus de 800 000 euros par an ?

Commentaires