En 2007, Eric Woerth allait en Suisse pour récupérer des fonds pour l'UMP

Brèves · 9 oct. 2009 à 07:08

Eric Woerth en Suisse

Le ministre du budget et des comptes publics, Eric Woerth, a jeté un pavé dans la marre en annonçant que la France disposait d'une liste de 3 000 évadés fiscaux en Suisse. Il leur a donné six mois pour régulariser leur situation avant que le fisc ne leur tombe dessus. Cette liste est censée marquer une nouvelle étape dans la lutte contre l'évasion fiscale. Depuis, Eric Woerth se réjouit de semaine en semaine sur le nombre de coups de fil passés par des contribuables repentis. Même la gauche, à commencer par Didier Migaud, président socialiste de la commission des finances à l'Assemblée nationale, a salué la démarche du gouvernement.


Eric Woerth, chantre de la lutte contre l'évasion fiscale ? Au gouvernement, peut-être. Mais lorsqu'il était simple trésorier de l'UMP, l'évasion fiscale était le cadet de ses soucis. C'est ce que nous a appris un journal suisse, le Matin. L'information est sortie le 20 septembre mais elle est tombée dans l'oubli aussitôt, avant que le Canard enchaîné ne la ressorte dans son édition du 7 octobre 2009. En 2007, pendant la campagne présidentielle, Eric Woerth s'est rendu en Suisse pour récolter des fonds pour le compte de l'UMP :



"Eric Woerth ne cherchait pas à savoir alors si les chèques qu'on lui remettait étaient levés sur des comptes suisses non déclarés au fisc français" raconte au journal un banquier français opérant dans une banque genevoise. Lequel se dit au passage dégoûté par les techniques peu glorieuses du même Woerth, devenu entre-temps ministre du Budget, pour faire plier les "évadés fiscaux". Depuis ce fâcheux rappel historique, jusqu'à présent passé inaperçu en France, c'est le branle-bas de combat à l'UMP. Les responsables du parti majoritaire cherchent surtout à savoir si quelques généreux donateurs ne figureraient pas malencontreusement sur les liste des 3000 évadés fiscaux que Woerth clame détenir".

Curieusement, le cas des donateurs suisses de l'UMP n'a jamais été évoqué avec Eric Woerth lors de ses nombreux passages à la télévision et ses interviews dans la presse...

Page Lue dans Le Canard enchaîné, 7 octobre 2009, page 2

Terreur fiscale à l'UMP

*** Liens

A Bercy, on a le sens des économies...
- Le ministère de l'Economie a dépensé plus de 3 milliards d'euros pour moderniser l'outil informatique de l'administration

En terme de fiscalité, il y a aussi l'histoire d'un bouclier...
- A qui profite le bouclier fiscal ?
- Nicolas Sarkozy invente un bouclier fiscal imaginaire à l'Allemagne
- Bouclier fiscal : la cour des comptes contredit la version officielle du gouvernement
- Le jackpot du bouclier : des patrimoines de plus de 15 millions d'euros échapperaient à l'impôt

_____________________________________________________
Indispensable : Pourquoi demander à Gad Elmaleh s'il est d'accord avec le bouclier fiscal ?

Commentaires