Le salaire du Premier ministre a doublé depuis 2002

Revue de presse · 28 fév. 2008 à 12:46

Salaire du Premier ministre

Le flou le plus total règne sur les rémunérations des responsables politiques. Jusqu'à la fin de l'année 2007, les rémunérations du président de la République et du Premier ministre étaient décidées par décret du président de la République. Les informations filtraient au compte-goutte. En pleine polémique sur l'augmentation de salaire de Nicolas Sarkozy en décembre, les chiffres qui circulaient étaient les suivants : 7 500 euros net pour le président de la République et 19 000 euros pour le Premier ministre. C'est pour combler cet écart que Nicolas Sarkozy a justifié son augmentation de salaire. Fin de la polémique.
Sauf qu'une information du journal Le Parisien jette le trouble sur les chiffres évoqués précédemment. Le salaire du Premier ministre François Fillon est de 19 000 euros. Lionel Jospin vient de révéler que son salaire à Matignon était de 9 000 euros en 1997, et qu'il a augmenté au même rythme que les salaires de la fonction publique. Au mieux, en 5 ans, le salaire du Premier ministre a pu augmenter de 1000 euros. Résultat : 10 000 euros en 2002, 19 000 euros en 2007, le salaire du Premier ministre aurait donc doublé.

Interview au Parisien : Sarkozy évoque la polémique sur son salaire

Dans l'interview accordée au journal Le Parisien lundi dernier, Nicolas Sarkozy est revenu sur la polémique sur l'augmentation de son salaire :


Mon salaire, maintenant. Je gagne 19 000 € par mois. Jacques Chirac en gagnait 20 000. Quand je suis devenu président de la République, on m'a dit : « Quel salaire voulez-vous avoir ? » J'ai dit : « Quoi ? Vous êtes fous ? Vous êtes malades ? » On m'a répondu : « Si, c'est comme ça que ça se passe. C'est le président qui fixe son salaire. » J'ai dit : « Changez-moi ça tout de suite. Continuez avec mon salaire de ministre de l'Intérieur (12 700 €). Et faites voter une loi. » Avant, personne ne savait combien gagnait le président. Moi, je dis : « Il faut une loi. » Et on dit : « Sarkozy augmente de 140 % de son salaire ! » Où ont-ils vu ça ? Jacques Chirac avait 10 000 € de salaire et, vu son âge, il avait toutes ses retraites. Ça faisait 20 000, soit ce que gagne le Premier ministre. Qui a fixé le salaire du Premier ministre ? Lionel Jospin. Quand Lionel Jospin dit que le Premier ministre doit gagner 20 000 €, il n'y a pas de polémique parce qu'il est de gauche. Je veux gagner exactement comme le Premier ministre : 19 177 €. Ce n'est pas normal que le président cumule ses retraites et son salaire alors que les Français ne peuvent pas le faire. Je dis : « J'interdis au président de cumuler ses retraites. » Et on répond : « Il s'augmente de 140 % ! » Est-ce que c'est honnête de présenter les choses comme ça ?
Source : Le Parisien


Trois informations capitales sont à retenir :
1. Nicolas Sarkozy a bien demandé de toucher son salaire de ministre de l'Intérieur jusqu'en décembre 2007 (info évoquée sur Politique.net le 12 décembre).
2. Selon Nicolas Sarkozy, le salaire du Premier ministre (19 000 euros) a été décidé par Lionel Jospin.
3. Selon Nicolas Sarkozy, Lionel Jospin était payé 19 000 euros.

Lionel Jospin révèle qu'il touchait 9000 euros en 1997

Suite à l'interview de Nicolas Sarkozy, Lionel Jospin a écrit au journal Le Parisien pour démentir deux informations : ce n'est pas lui qui fixait sa rémunération mais le président de la République par décret. Et il n'a jamais touché 19 000 euros. Il était payé 59 000 francs (soit 9 000 euros) et son salaire a augmenté au même rythme que ceux de la fonction publique. Voici le courrier de Lionel Jospin :

Dans sa toute récente rencontre avec des lecteurs du Parisien, le président Sarkozy a cru bon, pour justifier son augmentation de traitement, de se référer à moi quand j'étais Premier ministre. Il a malheureusement fondé son argumentation sur deux contrevérités. Il a prétendu que j'aurais fixé moi-même le salaire du Premier ministre (c'est-à-dire mon propre salaire). C'est faux. Mon traitement était fixé, comme celui des ministres, par décret du président de la République. Il a affirmé que le montant de ce salaire était de 20 000 €. C'est encore faux. Celui-ci était, quand je suis arrivé à Matignon en 1997, de 59 000 F net (indemnités comprises), soit 9 000 €. Ensuite, et jusqu'à mon départ en 2002, ce traitement n'a progressé qu'au rythme des augmentations opérées dans la fonction publique.
Source : Le Parisien

2002-2007 : le salaire du Premier ministre a doublé

Le calcul est donc simple : Lionel Jospin gagnait 9 000 euros en 1997. François Fillon gagnait 19 137 euros en 2007. Selon Lionel Jospin, son salaire a augmenté au même rythme que les augmentations de salaire de la fonction publique. Dans le meilleur des cas, son salaire était donc de 10 000 euros en 2002. Question : comment le salaire du Premier ministre a-t-il pu passer de 10 000 euros à 19 000 en 2007 ? C'est le président de la République qui fixait jusqu'à présent les rémunérations du Premier ministre. Autrement dit, c'est Jacques Chirac qui a fixé les rémunérations de Jean-Pierre Raffarin (premier ministre de 2002 à 2005) et de Dominique de Villepin (2005-2007). Jacques Chirac a donc doublé la rémunération du Premier ministre. Reste à savoir si cette rémunération a été doublée dès 2002 ou si cette hausse s'est étalée sur le quinquennat.

Quoi qu'il en soit, en pleine crise du pouvoir d'achat, Nicolas Sarkozy a lancé, malgré lui, une nouvelle polémique en révélant indirectement que le salaire du Premier ministre avait doublé depuis 2002.

*** Liens

- Nicolas Sarkozy perçoit toujours son salaire de ministre de l'Intérieur
- Salaire et avantages en nature : que paye vraiment le président de la République ?
- La polémique sur l'augmentation de salaire de Sarkozy
- Chirac, une retraite à 30 000 euros par mois
- Le salaire des hommes politiques

_____________________________________________________
Quiz : Qui s'occupe actuellement de la gestion de l'argent de l'Elysée ?

Commentaires

Real Time Analytics