Présidence du Sénat : l’autre élection de 2008

Enquete · 15 fév. 2008 à 21:35

Présidence du Sénat

En 2008, après les élections municipales et cantonales, aura lieu l'élection d'un nouveau président du Sénat : Christian Poncelet devrait renoncer à briguer un nouveau mandat au petit Luxembourg, où il est président depuis dix ans. Même si les sénateurs s'accordent à dire qu'il est encore trop tôt pour se lancer dans la campagne, Jean-Pierre Raffarin et de Gérard Larcher néanmoins ont déjà annoncé qu'ils se présenteraient assurément, d'autres semblent hésiter encore. A l'heure actuelle, les jeux ne sont joués encore pour personne.

Revue de presse du vendredi 15 février 2008

- Le Figaro : Raffarin et Larcher prêts à succéder à Poncelet
- Le Monde : Présidence du Sénat : la compétition se durcit pour M. Raffarin

La retraite annoncée de Christian Poncelet

Christian Poncelet est président du Sénat depuis 1998 et n'a guère donné sa décision quant à briguer un prochain mandat. Il laisse encore plané le doute même s'il est quasi certain qu'il cèdera sa place. Estimant que le moment n'est guère venu pour se préoccuper de cette élection, il continue à assumer son rôle de président. Il défend ainsi le projet de modernisation des institutions, ne s'opposant pas à la présence du Président de la République au Parlement lors de congrès.
A l'âge de 80 ans, il ne compte guère prendre sa retraite politique puisqu'il se présente comme conseiller général de Remiremont et des Vosges aux prochaines élections.

Les candidatures de Jean-Pierre Raffarin et de Gérard Larcher

Même si Christian Poncelet estime qu'il est prématuré de s'occuper de la campagne sénatoriale, deux hommes semblent dores et déjà déterminés à remporter la victoire : Jean-Pierre Raffarin et Gérard Larcher, tous deux sénateurs, l'un de la Vienne et l'autre des Yvelines. Depuis qu'ils ont été élus, un même espoir les anime : celui d'être président du Sénat. Dès lors, ils ont déjà commencé leur campagne en multipliant leurs déjeuners et rencontres. Comme Christian Poncelet, nombreux sont les sénateurs qui préfèrent attendre la fin des élections cantonales et municipales pour prendre la moindre décision car les résultats pourraient modifier certaines donnes.

Le retard de Jean-Pierre Raffarin

Mais Jean-Pierre Raffarin semble optimiste : selon lui, il possède toutes les qualités d'un président du Sénat et est persuadé que son appartenance à l'UMP est un atout dominant. Certains critiquent ses origines du Parti Républicain, mais le sénateur de Vienne se défend d'appartenir pleinement à l'UMP depuis sa création. Ce reproche ne peut donc constituer un obstacle à sa victoire. Pourtant, son passé giscardien ressurgit et les puristes souhaitent voir un président de pure souche RPR. Néanmoins, il bénéficie de son expérience en tant que Premier ministre.

L'avance de Gérard Larcher

Gérard Larcher connaît bien Jean-Pierre Raffarin puisqu'il a fait partie de son équipe au sein du gouvernement où il était ministre délégué aux relations du travail. Il a par la suite été nommé ministre délégué à l'emploi, au travail et à l'insertion professionnelle des jeunes. Quand François Fillon lui propose le ministère de l'Agriculture, il refuse préférant se consacrer à l'élection à la présidence du Sénat. Contrairement à son principal adversaire, Jean-Pierre Raffarin, il a une certaine expérience au Sénat puisqu'il a présidé la commission des affaires économiques. Si le premier peut compter sur les voix des sénateurs convaincus par son passé de Premier ministre, le second a déjà fait ses preuves au Sénat et a déjà l'assurance d'un grand nombre de soutiens.


Même si la campagne ne devrait véritablement commencer qu'en septembre 2008, deux sénateurs, Jean-Pierre Raffarin et de Gérard Larcher ont déjà annoncé leur candidature ; d'autres comme Jean-Claude Gaudin ou Alain Lambert sont pressentis candidats. Les résultats des municipales et des cantonales détermineront la suite des événements : la couleur dominante de la chambre ainsi que le soutien du Président de la République pour son candidat favori risquent de perturber les prévisions actuelles.

*** Liens

- A quoi sert le Sénat ?
- Le Sénat propose un prix littéraire sur internet
- Qu'est-ce que le congrès de la République ?
- Pourquoi le nombre de députés à l'Assemblée Nationale risque-t-il d'augmenter ?
_____________________________________________________
Quiz : Qui a dit "Cela restera l'honneur de ma vie d'avoir présidé l'Assemblée nationale" ?

Commentaires