Le "discret" Jean-Pierre Chevènement occupe toujours son appartement de 120m² près du Panthéon pour un loyer de seulement 1 947 euros par mois

Enquete · 26 août 2016 à 11:33 · Commentaires 0

Jean Pierre Chevènement le musulman

Agé de 77 ans, l'ancien ministre, Jean-Pierre Chevènement, s'apprête à prendre la présidence de la Fonction pour les oeuvres de l'Islam de France, organisme censé contrôler le financement des mosquées et de la formation des Imams. Et Chevènement a une idée bien précise de son rôle : dans une interview au Parisien, il a commencé à prodiguer ses conseils en suggérant aux musulmans de conserver une certaine "discrétion" dans l'espace public. La discrétion ? C'est un sujet qu'il maîtrise très bien : l'ancien ministre continue de se faire discret sur le bel appartement qu'il possède et qu'il loue à un loyer presque deux fois moins cher que le prix du marché. Un avantage en nature que la mairie de Paris ne parvient pas à reprendre : malgré une demande formelle en 2009, Chevènement refuse de quitter son appartement.

Un 120m² à un prix imbattable

Depuis 1983, Jean-Pierre Chevènement loue un bel appartement de 120 m², non loin du Panthéon à Paris. Ce bien immobilier est géré par la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP) et appartient au "parc social". En clair, il ne s'agit pas d'un HLM mais d'un logement à loyer intermédiaire. Un avantage en nature, octroyé du temps de Jacques Chirac : jusqu'en 2011, Chevènement ne payait que 1 519 euros de loyer. Un prix imbattable pour une telle surface dans le centre de Paris.

Chevènement a toujours refusé de quitter l'appartement

En 2009, puis en 2011, la mairie de Paris a demandé à Chevènement de quitter cet appartement. Et on comprend pourquoi : vu le montant des retraites qu'il cumule (ancien ministre, ancien député, ancien sénateur, ancien maire), Chevènement n'a pas vraiment besoin d'un coup de pouce pour payer un loyer. D'autant plus que Chevènement est propriétaire de deux appartements à Ivry-Sur-Seine. Mais l'ancien ministre a toujours refusé : "Il nous a fait répondre par courrier recommandé de son avocat qu'il était dans son bon droit et qu'il ne quitterait jamais son appartement", explique au Canard enchaîné l'administrateur de la RIVP. Un entêtement incompréhensible : "Les autres élus ainsi logés par faveur sous Chirac ont fini par déménager", constate l'administrateur.

Son loyer a été revu légèrement à la hausse

Chevènement n'étant pas dans l'illégalité, il n'est jamais parti. Au cours des six dernières années, la RIVP a tout de même réajusté le loyer en l'augmentant progressivement. Désormais, Chevènement paye 1 942 euros par mois pour son 120 m² dans les beaux quartiers. Au prix du marché, il devrait payer... 3 500 euros. Et si on demandait à Jean-Pierre Chevènement de se faire discret dans le débat public ?


*** Sources
- "Chevènement conseille la «discrétion» aux musulmans", AFP via Le Figaro, 15.08.2016
- David Fontaine, "L'éternel retour du Che", Le Canard enchaîné n°5000, 24.08.2016

Chevènement appartement Canard enchaîné



_____________________________________________________

LES POLITIQUES ET LEUR LOGEMENT

HLM Chirac

>> Le frère de Bernardette Chirac et un ancien président du Conseil constitutionnel occupent un logement social à Paris

Sabban - logement social

>> L'ex-vice présidente PS de la région Ile-de-France vit toujours dans un logement social... alors qu'elle avait promis de déménager

Elus parisiens, logement social

>> Paris : la liste des élus de droite et de gauche qui avaient un logement social en 2013

Fadela Amara en HLM

>> Un ministre peut-il garder un logement HLM ? L'exemple de Fadela Amara

HLM de Neuilly-sur-Seine

>> Qui habite dans les HLM de Neuilly ?

Commentaires