Plan Vigipirate : la mobilisation des militaires coûte 1 million d'euros par jour

Enquete · 5 fév. 2015 à 07:46 · Commentaires 0

Vigipirate

Un mois après l'attentat contre Charlie Hebdo, près de 10 500 militaires sont toujours sur le terrain, devant les écoles, les lieux de cultes, dans le cadre du plan Vigipirate. Une nécessité ? Sans doute. Mais selon Le Monde, ce plan vigipirate coûte... 1 million d'euros par jour. Une dépense colossale assumée par le ministère de la Défense. "Ce surcoût comprend l'indemnité de service accordée aux soldats dans cette opération intérieure et les frais de fonctionnement liés à leur déploiement", explique le quotidien.


Au-delà du coût, la question de la durée se pose : combien de temps le plan Vigipirate pourra-t-il être maintenu à un tel niveau ? Car "cet effectif exceptionnel d'urgence, qui s'ajoute à celui de la « posture permanente de sûreté » (la dissuasion, la police du ciel, la sécurité des approches maritimes de la France) est le plafond prévu par le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2013", précise Le Monde. Autrement-dit, "pour tenir, l'armée de terre devra procéder à des arbitrages, différer des entraînements, des formations, voire prélever des hommes sur d'autres missions". Un réaménagement discret du plan devrait avoir lieu dans les semaines qui viennent.


*** Source
- Nathalie Guibert, "Les pièges du plan Vigipirate pour les militaires", Le Monde, 20.01.2015



_____________________________________________________

Le coût des opex

>> Mali, Centrafrique : des interventions militaires qui ont déjà coûté 1,2 milliard d'euros

Salaire de Jean-Yves Le Drian

>> Le salaire de Jean-Yves Le Drian : 12 176 euros par mois grâce au cumul des postes (ministre de la Défense et conseiller régional)

Pas de banlieue pour le ministre de la Défense

>> Déménagement du ministère de la Défense : les services iront en banlieue, le ministre restera dans les dorures de l'hôtel de Brienne

Mirage et nouvelle guerre froide

>> Et si on supprimait les bombardiers nucléaires pour économiser 250 millions d'euros par an (et accessoirement mettre fin à la guerre froide) ?

Anciens combattants

>> Et si on supprimait le secrétariat d'Etat aux Anciens combattants pour économiser plus de 800 000 euros par an ?

Commentaires