Depuis son départ de l'Elysée, Nicolas Sarkozy a gagné plus de 3 millions d'euros

Enquete · 1er oct. 2014 à 12:50 · Commentaires 0

Sarkozy conférences au Qatar

Il voulait "faire du fric". Promesse tenue. Selon Le Nouvel Observateur, Nicolas Sarkozy aurait cumulé plus de 3 millions d'euros de revenus, essentiellement grâce à ses conférences à l'étranger. En deux ans, l'ancien locataire de l'Elysée aurait ainsi donné près d'une vingtaine de conférences dans le monde : Angleterre, Argentine, Canada, Chine, Etats-Unis, Israël, Nigeria, Russie, Suède mais aussi Singapour, les Emirats arabes unis ou encore Abu Dhabi. A chaque fois, ce sont des banques, des fonds d'investissement, des universités ou des think tank qui règlent la note. A raison de 100 000 euros l'intervention (parfois 200 000 euros, comme au Nigeria), "Nicolas Sarkozy aurait ainsi gagné plus de 3 millions d'euros en deux ans", écrit Le Nouvel Obs. Plutôt très bien payé vu les prestations de Sarkozy.

Des conférences (trop) bien payées vu leur contenu ?

Le site Rue89 a enquêté sur le contenu des conférences de Sarkozy. Et visiblement, ce n'est révolutionnaire : "C'est très généraliste et sans grande originalité sur le fond. On dirait de la géopolitique de première année", a commenté un spectateur de la conférence de Brazzaville. Sans aller jusque-là, Rue89 constate que "l'ancien Président ne se foule pas. Son propos paraît très similaire d'une conférence à l'autre, même s'il lui arrive de déclarer que « pour préparer la rencontre, il a travaillé comme s'il devait intervenir pour un sommet du G20 ». (...) L'ancien Président disserte essentiellement sur la place de l'Europe dans un monde marqué par la réémergence de grands pays comme la Chine ou le Brésil. La conclusion étant toujours la même : il faut « travailler plus » pour gagner en « compétitivité »". Tant que les fonds d'investissement sont prêts à payer aussi chers ce replay de la campagne de 2007...

Les autres revenus de Nicolas Sarkozy

A ces 3 millions d'euros issus des conférences, il faut ajouter "les dividendes versés par son cabinet d'avocats dont il a fait exploser le chiffre d'affaires (+23% en 2013) en reprenant du service auprès de son associé Arnaud Claude". Sans oublier sa retraite de président de la République, évaluée à 72 000 euros brut par an. Autrement-dit, même s'il a renoncé a créé son propre fonds d'investissement avec le Qatar (afin de ne pas compromettre son retour en politique), Sarkozy a bien "fait du fric" depuis son départ de l'Elysée. Et ça ne devrait pas s'arrêter puisqu'il souhaite continuer ses conférences tout en étant candidat à la présidence de l'UMP. Travailler plus pour...


*** Sources
- Rémi Noyon, "Que racontait Sarkozy dans ses conférences ?", Rue89, 28.09.2014
- Caroline Michel, "Qui paiera son billet retour ?", Le Nouvel Obs, 25.09.2014

Sarkozy, billet retour



_____________________________________________________

Sarkozy et la cagnotte ministérielle

>> Avant de quitter l'Elysée, Sarkozy a distribué les 19 millions d'euros de la "réserve ministérielle"

Le patrimoine de Sarkozy

>> Le patrimoine de Nicolas Sarkozy a augmenté de plus de 600 000 euros entre 2007 et 2012

Les Amis de Sarkozy à Arachon

>> Les "Amis de Nicolas Sarkozy", une association qui vit en partie au crochet du contribuable

Folie des grandeurs de Sarkozy

>> La folie des grandeurs de la campagne de Sarkozy : loge 5 étoiles, meetings à la dernière minute

Départ de l'Elysée

>> Les anciens présidents de la République, Giscard, Chirac et Sarkozy coûtent encore 5 millions d'euros par an à l'Etat

Sarkozy dans les moteurs de recherche

>> Nicolas Sarkozy aurait payé des sociétés spécialisées pour faire remonter dans les moteurs de recherche les articles positifs sur son action

Commentaires