Taubira, son fils et la prison : l'autre affaire qui enflamme le web

Clic droit, clic gauche · 7 oct. 2013 à 09:50 · Commentaires 0

Taubira fils prison

Les adversaires de Christiane Taubira ne lâchent rien. Il y a d'abord eu la fausse rumeur sur l'emprisonnement de son fils. Souvenez-vous : depuis quelques mois, une lettre évoquant un meurtre soi-disant perpétré par le fils de la ministre de la justice circule sur le web. Tout est faux, mais la rumeur circule tellement vite que les moteurs de recherche proposent la suggestion "taubira fils prison" quand on tape le nom de la ministre de la justice. Effet garanti.


Après plusieurs articles dénonçant cette rumeur (sur le site Hoaxbuster, dans Le Canard enchaîné, sur le Plus du Nouvel Obs et ailleurs), Taubira avait remporté la bataille du référencement : la requête "Taubira fils prison" ne renvoyait plus que vers des articles rectifiant la fausse information. Nous vous en parlions le 9 septembre 2013.

Mais les adversaires de Taubira ne lâchent rien : deux jours après notre article, le site de l'hebdomadaire Valeurs actuelles (qui flirte avec l'extrême-droite ces derniers temps avec des couvertures anti-Rom ou anti-Burka) dégaine une exclusivité : "Christiane Taubira a tenté de faire annuler la condamnation de son fils". Avec en prime, une magnifique photo d'illustration où l'on voit Taubira se recouvrir d'un manteau, comme les accusés face aux caméras quand ils sortent du palais de justice.

Taubira fils prison Valeurs actuelles


La rumeur du fils Taubira en prison était-elle fondée ? En réalité, l'hebdomadaire Valeurs Actuelles ressort une vieille affaire qui date de plus de douze ans quand Taubira était députée de Guyane. Il y a une dizaine d'années, le fils Taubira a été condamné pour complicité de vol par le tribunal de Bourges (mais avec une dispense de peine). Et d'après Valeurs Actuelles, dans un document en date du 5 février 2001, Taubira aurait demandé "de faire procéder à une « annulation » de ladite condamnation. Motif : « À chaque fois qu'il subit un contrôle d'identité, la consultation du fichier provoque sa conduite au commissariat. »". L'hebdomadaire avoue ne pas savoir si Taubira a obtenu satisfaction auprès de la ministre de la justice de l'époque, Marylise Lebranchu (qui est aujourd'hui ministre de la Fonction publique). Mais l'occasion est trop belle pour Valeurs Actuelles qui croit enfin avoir trouvé son affaire "Taubira fils prison". Et comme il fallait s'y attendre, plusieurs sites internet ont relayé la brève de l'hebdomadaire, notamment Fdesouche.com ou Economiepolitique.org. Ce dernier site minimise d'ailleurs la première rumeur Taubira et sous-entend que les articles évoquant cette rumeur était destinée à masquer cette deuxième "affaire". En résumé : un complot !

Quoi qu'il en soit, avec sa brève, le site de Valeurs Actuelles a atteint son but et relancé la requête "Taubira fils prison". On salue l'effort.


*** Sources
- "Christiane Taubira a tenté de faire annuler la condamnation de son fils", Valeursactuelles.com, 11.09.2013
- Brève reprise notamment sur Fdesouche.com et Economiepolitique.org



_____________________________________________________

Rumeur : le fils Taubira en prison

>> Non, le fils de Christiane Taubira n'est pas en prison

Site Laformationpro.com

>> Un site web géré par un syndicat a coûté 3,4 millions d'euros à l'Etat pour un trafic ridicule

Le site web de Christine Boutin

>> Le site web de Christine Boutin est devenu un site de vente de matériel d'escrime

_____________________________________________________
Archives : retrouvez nos articles sur la Netpolitique dans notre rubrique "Clic droit, clic gauche"

Commentaires

Real Time Analytics