Cumul des mandats : Christian Poncelet, 147 ans de mandat électif

Enquete · 22 août 2013 à 13:02 · Commentaires 0

Poncelet, 147 ans de mandat

C'est le record à battre. Alors que l'Assemblée nationale a adopté le projet de loi sur l'interdiction du cumul entre un mandat parlementaire et une fonction exécutif locale, Le Monde a évoqué l'archétype du cumulard. Il s'agit de Christian Poncelet, l'ancien président du Sénat (celui qui avait fait visiter ses faux appartements à France 2 pour éviter de montrer le luxe de son vrai appartement de fonction).

En cinquante ans de carrière, Poncelet a occupé quasiment tous les postes existants. Un parcours retracé au début de l'été par Le Monde : "Tout commence en 1962, lorsqu'il obtient son premier mandat de député des Vosges, renouvelé en 1967 et en 1968, qu'il conservera jusqu'en 1972. Député : dix ans. Dans le même temps, il pose les fondations de ce qui deviendra son fief électoral. Elu conseiller général en 1963, il est systématiquement réélu depuis. Il devient président du conseil général en 1976, fonction qu'il occupe toujours depuis onze mandats consécutifs. Conseiller général : cinquante ans. En 1965, il devient conseiller municipal de Remiremont. Il est ensuite premier adjoint et, enfin, maire en 1983, poste que la loi anti-cumul l'obligera à quitter en 2001. Elu municipal : trente-six ans. Il siège aussi au conseil régional de la Lorraine de 1978 à 1992. Conseiller régional : quatorze ans. Au passage, il s'offre même une éphémère présence au Parlement européen de 1979 à 1980. Député européen : un an. Après avoir exercé différentes fonctions ministérielles dans les gouvernements successifs de Pierre Messmer, Jacques Chirac et Raymond Barre, de 1972 à 1977, c'est vers le Sénat qu'il se tourne. Elu sénateur en 1977, il achève actuellement son quatrième mandat de neuf ans, ayant même obtenu un petit rab d'un an en raison de la modification du calendrier électoral. Sénateur : trente-six ans".

Au total, alors que Poncelet se targue de n'avoir jamais perdu une élection, l'ancien président du Sénat a donc cumulé 147 ans de mandat électif. Une pratique qualifiée par Le Monde de "maladie française". Aujourd'hui, 468 députés et 264 sénateurs détiennent au moins un autre mandat local.


*** Sources
- Patrick Roger, "Poncelet, 147 ans de mandats électifs", Le Monde, 02.07.2013
- Patrick Roger, "La maladie française du cumul des mandats", Le Monde, 02.07.2013

Cumul des mandats, une maladie française


_____________________________________________________

Top 10 du cumul des mandats

>> Le top 10 des élus qui cumulent les mandats et les fonctions

Cumul des mandats et des fonctions

>> Cumul des mandats et des fonctions : Le Canard enchaîné épingle un sénateur socialiste qui occupe... 17 postes !

Cumul des mandats des ministres

>> Cumul des mandats : en 2010, un ministre pouvait gagner jusqu'à 21 193 euros brut par mois... plus que le président de la République

Commentaires