Les 10 gardes du corps de Sarkozy coûteront 720 000 euros par an

Enquete · 12 juin 2012 à 22:49 · Commentaires 0

Sarkozy et les 10 gardes du corps

La note est salée. Ce n'est pas deux gardes du corps comme prévu normalement par la circulaire Fabius de 1985, mais bien 10 gardes du corps qui entourent l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy. C'est le site Parismatch.com qui révèle l'information : "l'ancien chef de l'Etat a demandé et obtenu que 10 officiers de police soient désormais affectés à sa protection ainsi qu'à celle de sa famille. Ces 10 policiers sont de vieilles connaissances de Nicolas Sarkozy puisqu'ils faisaient partie du GSPR (Groupement pour la sécurité du président de la République) lorsqu'il occupait l'Elysée".

Tous les anciens présidents de la République bénéficient d'une protection particulière, qui varie en fonction de la sensibilité de la cible. Valéry Giscard d'Estaing, qui a pourtant quitté l'Elysée depuis 31 ans, bénéficie encore de deux gardes du corps, Jacques Chirac en aurait sept (dont l'un est affecté à la protection de Bernadette Chirac).

Pourquoi le prédécesseur de François Hollande en a-t-il obtenu autant ? "Nicolas Sarkozy a déjà été agressé et plusieurs fois pris à partie verbalement. Cela peut expliquer ce fort niveau de protection", assure un connaisseur du dossier auprès de Paris Match. Reste que la note est salée : "La protection des hautes personnalités avait été épinglée en 2010 par la Cour des Comptes en raison de son coût élevé et souvent injustifié. Le budget moyen d'un policier affecté à ce type de mission s'élèverait, selon ses calculs, à 72000 euros par an. Le coût de la sécurité de Nicolas Sarkozy devrait donc dépasser 700 000 euros par an", indique Paris Match. Un chiffre relayé par toute la presse, et même TF1. Les temps changent.

Le cas de Sarkozy n'est pas isolé. Selon le pré-rapport de la Cour des comptes, cité par Rue89, "entre 100 et 60 personnalités étaient protégées en 2010 : Pierre Joxe, Dominique de Villepin, Charles Pasqua, Farah Diba, la veuve du shah d'Iran". Une liste gardée secrète, sécurité obligé. "Entre 650 et 700 policiers travaillent au sein du SPHP pour protéger des hommes politiques, mais aussi des juges d'instruction, des patrons du CAC 40 ou des ambassadeurs. La France assure une protection non-limitée dans le temps à ses anciens ministres de l'Intérieur ainsi qu'aux ministres régaliens". Non limitée dans le temps, et illimitée dans les crédits visiblement.


*** Sources
- David Le Bailly, "Dix gardes du corps pour Nicolas Sarkozy", Parismatch.com, 11.06.2012
- Fanny André et Rémi Noyon, "Cinq questions qu'on se pose sur les dix gardes du corps de Sarkozy", Rue89, 12.06.2012



>> Sarkozy et sa retraite de président : 6 000 euros de pension par mois, 11 500 euros pour le Conseil constitutionnel et de nombreux avantages

Retraite de Sarkozy


>> Sarkozy a d'autant plus besoin de gardes du corps qu'une bavure est toujours possible. Souvenez-vous de l'histoire de la balle perdue dans l'Airbus de Sarkozy en 2008

La sécurité de Sarkozy


>> DOSSIER : Qui assure la sécurité du chef de l'Etat ?

Qui assure la sécurité du chef de l'Etat ?

Commentaires