L'erreur de Valls : il dézingue les 35 heures en pompant des chiffres de Jacques Attali qui concernent... les Etats-Unis

Brèves · 13 jan. 2011 à 08:05

Valls, les 35 heures et les Etats-Unis

C'est ce qui s'appelle une belle bourde. Suite à sa tirade sur les 35 heures, Manuel Valls a tenté de se justifier les jours suivants en faisant le tour des plateaux télés. Avec un chiffre choc. Imaginez un peu : "64% des Français n'ont pas été augmentés depuis deux ans, 40% ne l'ont pas été depuis cinq ans. Mais le chiffre le plus terrible qui montre qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans notre société, c'est la démonstration des inégalités : c'est que 80% des augmentations de salaire depuis dix ans ont été captées par les 1% de salariés les plus riches. Ce sentiment d'inégalité est insupportable. Quand on est de gauche, on s'indigne des inégalités comme celles que je viens d'évoquer" a-t-il déclaré sur BFM TV le 5 janvier dernier.

Ce chiffre de 80% des augmentations captées par les 1% des salariés les plus riches, il l'a également répété sur Europe 1 et Canal + d'après Libération. Dommage, car il est faux : il provient d'une interview de Jacques Attali dans L'Expansion et concerne... les Etats-Unis.


C'est ce qu'explique Libération dans sa rubrique Désintox du 13 janvier 2011 :


"D'où Manuel Valls tire-t-il sa spectaculaire statistique selon laquelle 80% des augmentations de salaires en France ont été captées depuis dix ans par 1% des plus riches ?
Interrogé par Libération en fin de semaine dernière, Manuel Valls nous a répondu : « J'ai une note sur le sujet, je vous la ferai transmettre.» Depuis, nulle transmission. La raison en est peut-être que ce n'est pas dans une «note» que Manuel Valls a trouvé son chiffre, mais dans une interview de Jacques Attali donnée à l'Expansion le 24 novembre. En fait, Manuel Valls a même pompé in extenso une réponse entière de Jacques Attali, qu'il a recopiée à la virgule près sur son blog et dans la lettre aux camarades socialistes où il justifiait son attaque contre les 35 heures.
Joint par Libération, Jacques Attali nous a affirmé que ce chiffre de 80% proviendrait des travaux d'Emmanuel Saez, économiste français... mais portait sur les Etats-Unis"
.



Au passage, ce chiffre sur les salaires des Etats-Unis est mal cité : entre 2002 et 2006, 75% de la croissance totale (et non les seuls salaires) a été captée par les 1% des américains les plus riches aux Etats-Unis, et sur la décennie, le chiffre est ramené à 60%. Certes, ce chiffre est énorme mais difficile d'utiliser un mauvais chiffre sur la situation américaine pour dézinguer les 35 heures. En France, d'après Libération qui cite une étude de l'INSEE, "25% de leur croissance a bénéficié aux 10% les plus riches" entre 2004 et 2007. On est bien loin des 80% de Valls.


Source : Cédric Mathiot, "Valls pompe Attali et se plante", Libération, 13 janvier 2011

Valls dans Libération

*** Liens

>> Martine Aubry a-t-elle vraiment "déverrouillé" les 35 heures dans la communauté urbaine de Lille ?

Aubry et les 37h30 ?


>> Le salaire de Manuel Valls : 9 730 euros brut par mois pour un cumul classique "député, maire, communauté d'agglomération"

Salaire de Manuel Valls

_____________________________________________________
Quiz : En quelle année la France a-t-elle décidé de limiter la durée du temps de travail ?

Commentaires