Au fait, combien gagne un sénateur ?

Brèves · 18 sep. 2008 à 23:40

Salaire des sénateurs

Alors que les élections sénatoriales approchent, deux journalistes, Robert Colonna d'Istria et Yvan Stefanovitch publient : Le Sénat : Enquête sur les super-privilégiés de la République, aux éditions du Rocher. Les auteurs font un constat : l'Assemblée nationale a toujours le dernier mot sur les décisions législatives tandis que le Sénat se contente de les accepter... Pourtant, si son rôle est minime, selon les journalistes, les sénateurs ainsi que leurs collaborateurs, jouissent de nombreux privilèges.


Source : Colonna d'Istria et Yvan Stefanovitch, Le Sénat : Enquête sur les super-privilégiés de la République, Editions du Rocher, 2008




Pour commencer, un sénateur coûte près d'un million d'euros aux contribuables (un député, 950 000 euros...) ce qui revient à 330 millions d'euros par an pour le budget du Sénat ! Si les sénateurs ne touchent que 5 400 euros net par mois, ils ont droit à de nombreuses indemnités et privilèges de tout ordre. Ainsi, ils perçoivent une « indemnité de résidence » de 160 euros, une « indemnité représentative de frais de mandat » de 610 euros qui leur permettent de payer des collaborateurs notamment.

Mais ce n'est pas tout. Les sénateurs peuvent bénéficier encore de nombreux privilèges : ils ont droit d'emprunter gratuitement les taxis dans Paris et sa périphérie, ils peuvent dépenser jusqu'à 4,8 millions d'euros par an de « frais postaux et communications », ils ont un accès gratuit au réseau SNCF. Enfin, ils ont droit à des prêts au logement tout à fait exceptionnels s'élevant à 2% pour un montant de 75 000 euros, remboursables sur 18 ans.

Le véritable problème de ces « super-privilégiés » qui peuvent circuler à travers la France gratuitement, c'est que précisément, ils n'en profitent pas. En effet, 90 seulement d'entre eux assistent chaque semaine aux débats du Sénat, un tiers vient de temps à autre et le dernier tiers n'y met jamais les pieds. Des sanctions pour pénaliser l'absentéisme sont prévues : trois absences consécutives en commission entraîne 700 € d'amende, mais elles ne sont jamais appliquées. Ainsi, les sénateurs font à leur guise et continuent de bénéficier de « super-privilèges ».

*** Liens

- Salaire et avantages en nature : que paye le président ?
- L'argent des ministres : salaires et indemnités cachées
- L'argent des députés : salaires, avantages en nature et cagnotte personnelle
- Le salaire des collaborateurs des ministères : entre 3000 et 6000 euros

_____________________________________________________
Quiz : Quel est le montant de la retraite de Jacques Chirac ?

Commentaires

Real Time Analytics