Nicolas Sarkozy s’occupe aussi des marins pêcheurs bretons

Enquete · 6 nov. 2007 à 13:58

Sarkozy en Bretagne

Nicolas Sarkozy est décidément partout : en 5 jours, il aura effectué 4 voyages. Il a tenu un conseil des ministres en Corse le vendredi, s'est rendu au Tchad le dimanche. A peine revenu 24 heures à l'Elysée lundi, il repart aujourd'hui pour une visite officielle aux Etats-Unis. Mais comme la Bretagne se trouve sur le chemin, l'A319 présidentiel a fait une escale à Quimper. Le chef de l'Etat a fait des annonces pour tenter de calmer la colère des marins pêchers bretons suite à l'augmentation du prix du Gazole. Fatigué, le président a fait des propositions mais a aussi perdu son sang-froid après avoir essuyé quelques insultes sur le port. Il a notamment crié à l'encontre d'un manifestant : « Toi, si tu as quelque chose à dire, tu as qu'à venir ici ! ».

Revue de presse du mardi 06 novembre 2007

- Les pêcheurs poursuivent leur mouvement (Le Figaro)
- La bonne pêche des marins-pêcheurs (Libération)
- Nicolas Sarkozy s'emporte au Guilvinec (Le Monde)

La grogne des pêcheurs face à la montée du prix du gazole

Face à la hausse incessante du prix du gazole, les pêcheurs se sentent menacés et ont alerté le gouvernement en menant plusieurs actions dans des actions de protestation dans différents ports. Le président de la République s'est rendu dans l'un d'eux, au Guilvinec dans le Finistère. En arrivant, il a été accueilli par 300 pêcheurs en colère qui ont réclamé des idées concrètes pour les aider. Nicolas Sarkozy a donc organisé une table ronde avec une dizaine de pêcheurs pour leur soumettre des propositions afin de résorber la crise liée à leur secteur

Guilvinec

1ère mesure : exonération des cotisations patronales

La première proposition de Nicolas Sarkozy s'adresse aux marins pêcheurs : il prévoit d'exonérer complètement leurs cotisations patronales comme salariales pendant une durée de six mois renouvelable. Cette mesure devrait coûter 21 millions d'euros par trimestre à l'Etat.

2ème mesure : la hausse du prix du poisson

Puisque le prix du gazole augmente, il faut prévoir d'augmenter le prix du poisson pour le consommateur. En effet, Nicolas Sarkozy souhaite que le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier travaille en étroite collaboration avec les pêcheurs dans les trois prochains mois pour organiser un plan à long terme qui prévoirait d'intégrer le coût du gazole dans le prix du poisson vendu dans le commerce.

3ème mesure : des bateaux plus écologiques

Nicolas Sarkozy proposer enfin d'avoir une vision plus écologique. Non seulement les pêcheurs vont obtenir une aide de l'Etat et du consommateur mais eux aussi vont devoir faire des efforts quant à leur matériel. Le chef de l'Etat prévoit un « plan de sauvegarde » pour moderniser les moteurs des bateaux. Si le prix du gazole est trop cher, il faut en consommer moins.

Demain, les pêcheurs devraient rencontrer leur ministre Michel Barnier afin de discuter concrètement des propositions qui viennent de leur être formulées.

*** Liens

- Sarkozy/Fillon : les difficultés s'accumulent, les opposants se démultiplient
- Un conseil des ministres en Corse hypermédiatisé mais contesté
- Retraites : quand le président de la République rencontre des cheminots...
- Les objectifs politiques du voyage de Sarkozy au Tchad
- Les objectifs du voyage de Nicolas Sarkozy au Maroc

_____________________________________________________
Quiz politique : testez vos connaissances sur l'actualité (45 questions)

Commentaires