9 millions de travailleurs auraient perdu 500 euros par mois : l'affirmation grotesque de Sarkozy pour relancer les heures sup

Intox · 29 août 2016 à 16:21 · Commentaires 0

Sarkozy Chateaurenard

Sarkozy est de retour et il commence fort. Lors de son premier meeting à Châteaurenard, le candidat à la primaire des Républicains a annoncé que s'il était élu, il défiscaliserait de nouveau les heures supplémentaires (mesure supprimée par François Hollande). "Nous le devons à ces 9 millions de travailleurs qui ont été trahis par la gauche, parce qu'ils ont perdu 500 euros par mois !", s'est exclamé Sarkozy. 500 euros par mois en moins ? Quelques mois auparavant, il avait avancé d'autres chiffres : à Toulouse, en 2014, il assurait que la défiscalisation des heures sup avaient rapporté entre 200 et 300 euros par mois à 9 millions de salariés. 200 ? 300 ? 500 ?

En réalité, Libération a sorti sa calculette, c'est beaucoup moins : "sachant que le coût du dispositif (supprimé par la gauche) avait avoisiné les 4,5 milliards d'euros annuels, et qu'il avait effectivement bénéficié à quelque 9 millions de salariés, on arrive, à l'aide d'une division assez élémentaire, à un gain annuel par salarié de 500 euros... par an. Soit 42 par mois", indique Libé. 42 euros par mois, et pas 500 euros par mois. Quelqu'un transmet l'information à l'équipe de campagne de Sarkozy ?


*** Source
- Cédric Mathiot, "Ça y est, Sarkozy est en campagne : il raconte n'importe quoi", Libération, 26.08.2016

Sarkozy en campagne



_____________________________________________________

Sarkozy et les profs

>> Les profs travaillent six mois par an : l'affirmation grotesque de Sarkozy pour augmenter leur temps de travail

Sarkozy et la délinquance

>> 50% des crimes et des délits sont le fait de 5% des délinquants : le mensonge préféré de Nicolas Sarkozy

Commentaires