Euro 2016 : le stade d'Alain Juppé va coûter 176 millions d'euros de plus que ce qui était prévu

Enquete · 9 juin 2016 à 14:51 · Commentaires 0

Stade Bordeaux Juppé

Pour quelqu'un qui veut redresser les finances du pays et réduire les dépenses publiques de 100 milliards d'euros, l'information fait désordre. Selon un rapport du Conseil d'Etat, relayé par Le Canard enchaîné, Alain Juppé s'est trompé sur le coût du nouveau stade de Bordeaux, ville dont il est le maire depuis 2006. Baptisé "Matmut Atlantique", ce stade, construit pour l'Euro 2016 par le consortium Vinci-Fayat, devait coûter 183 millions d'euros d'après la délibération prise par la ville de Bordeaux en 2011. En réalité, le Partenariat public privé va coûter beaucoup plus cher que prévu : 359 millions d'euros, soit 176 millions d'euros de plus.

Certains coûts du PPP n'ont pas été pris en compte

Comment la ville de Bordeaux a-t-elle pu se tromper à ce point ? "L'équipe Juppé a oublié de mentionner clairement dans le coût une subvention municipale de 17 millions d'euros (...) et surtout, elle n'a pas précisé que le consortium constitué par les sociétés Vinci et Fayat se ferait rembourser ses impôts locaux pendant trente ans", explique Le Canard.

C'est tout le problème avec la formule du Partenariat Public Privé (PPP) : une collectivité publique délègue à une société privée le soin de financer les investissements d'un chantier public en échange d'un "loyer" versé à cette société pendant plusieurs années. Avantage à court terme : la collectivité n'a pas à financer l'investissement. Inconvénient à long terme : la totalité des loyers payés revient plus chère que le simple investissement de départ. Dans le cas du stade de Bordeaux, un emprunt pour financer les travaux aurait coûté moins cher à la ville.

Un stade à moitié vide

Pour se défendre, l'adjoint aux finances de Juppé soutient que l'opération sera moins coûteuse que les chiffres annoncés par le Conseil d'Etat : à l'issue des trente ans de la concession, la ville n'aura payé que 94 millions d'euros selon ses estimations, notamment parce que le club des Girondins de Bordeaux paye un loyer pour utiliser ce stade.

Quel que soit le coût final pour la collectivité, une chose est sûre : le projet a été surdimensionné. En moyenne, pendant l'année, le stade accueille 25 000 spectateurs à chaque match... pour une capacité de 42 000 places. 359 millions d'euros pour un stade à moitié vide, la facture est salée.


*** Source
- J.C., "Juppé hors jeu sur son stade", Le Canard enchaîné n°4987, 25.05.2016

Stade Alain Juppé



_____________________________________________________

Coût de l'Euro 2016

>> L'Euro 2016 coûtera plus de 700 millions d'euros aux contribuables

Impôts Euro 2016

>> L'incroyable cadeau du fisc au football : les sociétés de l'Euro 2016 seront exonérées d'impôts

Commentaires