Christian Estrosi cumule trois mandats... et vient de créer sa société de conseils

Enquete · 27 avr. 2016 à 16:11 · Commentaires 0

Monsieur Christian Estrosi

Fin du cumul ? Élu président de la région PACA, Christian Estrosi s'était engagé à abandonner son mandat de député au nom du non-cumul des mandats. Chose promise, chose due : après quelques mois d'hésitations, Estrosi a finalement quitté l'Assemblée nationale en mars 2016.

Pour autant, il n'a pas renoncé au cumul des mandats : président de la région PACA, il est également maire de Nice et président de la métropole Nice-Côte d'Azur. Trois mandats électifs donc, sans oublier ses autres fonctions : président du syndicat des transports des Alpes-Maritimes et vice-président de l'association des maires de France.

Mais il faut croire que le cumul des mandats et des fonctions (qui permettent un cumul d'indemnités) ne lui suffit pas. Selon Mediapart, trois jours après avoir quitté ses fonctions à l'Assemblée nationale, Estrosi n'a rien trouvé de mieux que de créer... sa propre société de conseils "pour les affaires et autres conseils de gestion". "Sobrement dénommée “Monsieur Christian Estrosi”, cette société a dans un premier temps été domiciliée à une adresse personnelle, à Nice, avant d'être fermée, puis rouverte au cabinet d'experts-comptables “Pradal et associés”, géré par Philippe Pradal... le premier adjoint du maire LR (ex-UMP) de Nice", explique Mediapart.

Que va faire Christian Estrosi avec cette société de conseils ? Ni l'intéressé, ni son directeur de cabinet, ni sa chargée de com' n'ont répondu à Mediapart.


*** Source
- Ellen Salvi, "Monsieur Christian Estrosi crée sa société de conseil", Mediapart, 22.04.2016

Estrosi



_____________________________________________________

Salaire de Christian Estrosi en 2013

>> Le salaire de Christian Estrosi en 2013 : 9 857 euros brut par mois (trois mandats et sept fonctions)

JO d'hiver à Nice

>> Estrosi et les JO d'hiver à Nice : une note de 1,8 million d'euros et une retouche Photoshop

Villa de la rectrice

>> Rythmes scolaires : Christian Estrosi se venge sur la rectrice et met en vente son logement de fonction

Estrosi et les 32 000 euros de timbres

>> Estrosi et les Amis de Sarkozy : 32 000 euros de timbres aux frais de l'assemblée nationale

Estrosi, jet privé

>> En 2008, Christian Estrosi a loué un jet privé pour 138 000 euros aux frais de l'Etat

Commentaires