Manuels Valls recase l'ancien président de la région Basse-Normandie à la Cour des comptes

Enquete · 15 jan. 2016 à 13:21 · Commentaires 0

Valls recase

A défaut de Pôle emploi, il y a les amis. Candidat perdant sur la liste PS aux élections régionales, l'ancien président de la région Basse-Normandie, Laurent Beauvais, vient de trouver un nouvel emploi. Selon la Manche Libre, reprise par Le Figaro, Beauvais "a été nommé à la Cour des comptes en tant que «maître en service extraordinaire», sur proposition du premier ministre Manuel Valls. Le tout pour une durée de cinq ans".

D'après un membre de la Cour des comptes, cité par Marianne, "traditionnellement, ce poste est fait pour récompenser des préfets ou d'autres gens dont on ne sait plus quoi faire dans l'administration. Mais en général, ce ne sont pas des politiques qui sont recasés".


Ce n'est pas la première fois que Valls recase des amis. "En 2015, ce sont le directeur du Service d'information du gouvernement (SIG), Christian Gravel, et le chef de cabinet de Manuel Valls, Sébastien Gros, qui avaient tout deux été nommés «préfets hors cadre»", rappelle Le Figaro. Comme il fallait s'y attendre, l'opposition a dénoncé le fait du prince. "Le recasage des copains battus, c'est maintenant!", a commenté la porte-parole des Républicains.


*** Sources
- Arthur Berdah, "Valls recase l'ex-président de Basse-Normandie à la Cour des comptes", LeFigaro.fr, 13.01.2016
- "Laurent Beauvais recasé par Manuel Valls", LaMancheLibre.fr, 13.01.2016
- Louis Hausalter, "Valls recase l'ex-président de Basse-Normandie", Marianne.net, 13.01.2016



_____________________________________________________

Hidalgo recase d'anciens élus

>> Anne Hidalgo a recasé d'anciens élus à la mairie de Paris

Bureau de Bertrand Delanoë

>> Privilèges : l'ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, va conserver un bureau et une secrétaire

ANPE des politiques

>> Anciens élus, anciens collaborateurs : la pratique coûteuse du replacement

Commentaires